Running

Toutes ces choses qui ont changé depuis que vous courez

Vous avez attrapé le virus et vous êtes devenus un coureur à pied. Que vous soyez un coureur régulier, intensif ou purement amateur, vous aimez quand même cela et vous le ressentez. Et depuis, vous sentez quelques changements dans votre esprit et votre corps. Nous avions déjà abordé la question du mental en course à pied (cf article Sports et états d’âme) en prouvant ses effets bénéfiques sur le moral. Depuis que vous courrez, certaines choses de votre vie ont changé…

Vous avez rencontré de nouvelles personnes

Le monde de la course à pied brasse énormément de personnes. C’est devenu une communauté à part entière avec notamment le développement des teams et des crew de runners. Selon une étude, plus de 8 millions de personnes pratiqueraient le running en France. Cela en fait du monde ! Quand on commence à courir, on court souvent seul, on a peur de ne pas avoir le niveau pour se mélanger. Et puis au fur et à mesure, on rencontre du monde au parc du coin, on échange quelques mots et on finit par s’inscrire à sa première course.

Les courses sont des moments où beaucoup de monde se retrouvent. Des gens passionnés et sympathiques. Et c’est clairement l’endroit où l’on va faire ses premières rencontres sportives. Et puis à force, on ne court plus tout seul et on finit par intégrer une équipe ou un club. Cela permet de varier les parcours et d’aller dans des coins où on ne serait jamais allé. Cela permet d’apprendre et d’échanger. C’est quasiment inévitable en fait car même si la course à pied est un sport individuel, la communauté est omniprésente.

Vous mangez différemment

La pratique du sport implique que vous devriez dépenser plus d’énergie et plus de calories. En conséquence, vous allez devoir emmagasiner plus de nutriments afin de palier aux dépenses énergétiques de votre corps. Et si vous voulez continuer à avancer au même rythme que d’habitude tout en faisant du sport, vous allez manger plus. Et en plus vous aurez plus d’appétit. C’est donc tout à  fait normal si vous augmentez vos quantités de nourriture, tant que vous ne grignottez pas et n’abusez pas des mauvais sucres.

Il est possible que vous ayez perdu du poids

L’arrivée du sport et du running dans votre vie a fait l’effet d’une bombe, avec tous ces bienfaits. Si vous êtes passés d’une vie de sédentaire à une vie de super actif, vous allez certainement perdre quelques kilos si vous vous mettez intensément à la course à pied et ne changez rien à vos habitudes alimentaires (en partant du principe que vous mangez sainement). La course à pied est réputée pour être le sport brûle graisses par excellence.
Vous allez vous découvrir un nouveau corps, plus tonique et musclé. Le jeu en vaut la chandelle, non ?

12745736_1692218414354592_5428071361726712206_n
Votre garde robe a changé

S’équiper est très important quand on court. Vous avez donc investi dans une paire de running et une tenue. A force de courses et de chemins, vous allez avoir besoin d’autres tenues et d’autres chaussures et en plus vous adorez les porter. Votre pyjama coton du dimanche a laissé place à un short et un t shirt de running vachement plus confortable pour faire le ménage. Vous accumulez une, deux, trois paires de running, toutes plus colorées les unes que les autres. Vous nichez des legging aux nuances irisées et vous n’avez jamais autant fréquenté les magasins de sport.

Vous avez le moral et êtes plus zen

La course à pied a des effets bénéfiques sur le moral et la santé au travers de la sécrétion des endorphines pendant et après l’effort. En conséquence, depuis que vous courrez, vous êtes moins stressés au bureau ou à la maison et plus zen. Et si c’était encore le cas, vous vous servez de la course comme garde-fou pour évacuer la pression. Comme nous l’avions évoqué dans un article, le sport a de superbes effets sur les états d’âmes. C’est un excellent moyen pour se vider la tête et relativiser.

troisnenettesenbasket-etirements-6web

Vos weekend ont changé

La plupart des courses en compétition ont lieu le dimanche matin. Et il faut souvent se lever assez tôt pour se préparer. Avant, vous sortiez un peu plus, vous alliez prendre un verre ou deux en ville sans remords ou abusiez un peu plus de la charcuterie. Depuis que vous courrez, vous évitez les excès au maximum les weekend de course et privilégiez les fameuses sorties longues le dimanche car c’est le seul moment de la semaine où l’on peut facilement s’absenter 2heures pour faire du sport. Vos weekend ont donc plus ou moins changé. Sans pour autant paraître trop bohème, vous avez tendance à vous rapprochez de la nature et privilégiez les sorties et les ballades en famille à pied.

reseaux-sociaux
Vous êtes plus actifs sur les réseaux sociaux

Je parlais plus haut de l’importance de la communauté du running. Elle explose et elle vit au travers des réseaux sociaux. Ils sont un bon moyen d’échanger sur des sujets divers. Vous voulez vous achetez une montre mais ne savez pas laquelle choisir ? Demandez donc sur les réseaux sociaux. Vous y trouverez des avis d’utilisateurs.

Tout en restant lucide et raisonnable, vous partagez vos retours de courses et pouvez donner quelques conseils aux autres coureurs. L’avantage est que sur les réseaux sociaux, vous pouvez vous adresser à un public qui vous ressemble. Attention cependant à ne pas tomber dans la bêtise et le « m’as tu vu ».

Si vous n’étiez pas trop réseaux sociaux, vous vous êtes laissés prêtés au jeu de Facebook ou encore Instagram.

Troisnenettesenbasket_Digestion-1web

Vous êtes moins malades

Faire du sport est un super moyen de rester en bonne santé. La course à pied est réputée pour avoir des effets sur le capital santé seulement si vous pratiquez de manière modérée et n’êtes pas tombé dans l’excès. Courir peut renforcer le système immunitaire et vous évitez quelques pépins, surtout pendant l’hiver. Si vous êtes raisonnables, vous vous sentez donc mieux et vous paraissez en plein forme. C’est souvent ce que vous disent les autres. Dans le sens inverse, si vous êtes plus exposés aux virus, c’est que votre système immunitaire déraille. Si vous avez trop forcé, il se peut que vous ayez tapé dans vos réserves et que ayez quelques carences.

Vous connaissez la signification du mot « kiné » ou « osthéo »

A force de routes et de chemins, on se rend compte que le corps tire et les petits bobos du quotidien apparaissent. De toute façon, en tant que coureurs, nous avons toujours mal partout. Il est presque inconcevable de ne pas être suivi par un professionnel de la santé en amont. Cela évitera, bien entendu, les blessures insoupçonnées. Vous avez donc un abonnement hebdomadaire ou mensuel chez votre kiné préféré : massages, étirements, soins. En somme, que du bonheur !

Vous l’aure compris, beaucoup de choses ont changé depuis vous courrez et si on fait le bilan, ce n’est que du positif !

Sarah

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!