Nos courses

Retour sur les 10km- Elle et Lui

Comme chaque année, a lieu au mois de juin, la course Elle et Lui, organisée par l’association Je cours à Rennes. L’événement en est à sa 19ème édition en 2018. Le concept est simple : il faut former un couple homme-femme, courir ensemble et arriver ensemble. Un exercice que j’ai déjà réalisé avec Teddy puisque notre dernière course était aussi en duo (ou plutôt trio avec notre baby girl de choc à poussette). Retour sur ces 10 kilomètres autour des étangs d’Apigné.

Contrairement aux courses habituelles, elle a lieu un vendredi soir à 19h30. Le rendez-vous est donné à l’ouest de Rennes sur les bien-connus Etangs d’Apigné. Les étangs à Rennes c’est un peu la plage qu’on a si on ne souhaite pas se rendre sur la côte. Tout est mis à disposition pour permettre à tous de s’y poser et reposer lors des belles journées ensoleillées. C’est un coin que je connais plutôt bien et où j’ai déjà couru lors de la Roazhon Run en 2016.

♦ Mes impressions sur le départ

« Partir devant, c’est stressant »

Le retrait des dossards se fait de 17h à 19h sur le lieu de départ. Cependant, rejoindre l’est de Rennes un vendredi soir après le travail c’est un peu complexe. Pour le coup, il faut anticiper le départ de la maison pour être sûrs de ne pas trop être gênés par les bouchons et on a bien fait. Pour le coup, nous sommes arrivés pour le retrait des dossards vers 18h45.

Les départ des couples se fait par vague de 15 couples, toutes les minutes. Nous avons souhaité être dans la première vague car nous faisons garder Clarysse par mon frère et on ne souhaite pas rentrer trop tard. Aussi, nous partons à 19h30 en tête de cortège.

Premier constat pendant l’échauffement : il faut très chaud. Aux alentours de 27 degrés je crois. Cela ne va pas être simple, j’ai déjà très chaud. Heureusement que j’ai missionné Teddy sur le portage de l’eau et l’arrosage …

♦ La course

« Il fait chaud .. »

Le parcours est un parcours de 10 kilomètres, sans boucle, autour du domaine des étangs d’Apigné. Autant dire que le paysage est très joli à voir. De la verdure, de l’eau et une nature assez apaisée en ce vendredi soir. Le départ retentit rapidement et c’est assez bizarre d’être si peu au final. On s’est placés derrière les autres couples avec pour seul objectif de passer la ligne d’arrivée. En ce moment, je cours très peu, par faute de temps, alors je ne sais pas du tout ce que je vaux et comment je vais gérer l’effort surtout avec cette chaleur. Je pense donc à m’hydrater souvent et à bien respirer.

La première partie de la course s’effectue autour de l’étang d’Apigné (dans mon souvenir, le tour complet ferait 2,4 km). Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en réalité, dans les étangs d’Apigné, il y a l’étang d’Apigné et plus au sud l’étang des Bougrières. On entend déjà les départs des autres vagues arriver et les premiers couples commencent à nous doubler.

Le tour de l’étang terminé, s’en suit une longue ligne droite longeant les Bougrières. C’est assez monotone mais le parcours est agréable et et je me sens plutôt bien malgré mon coup de poker : frôler les 5 minutes au kilomètres dès le début. Bonheur de courte durée puisque je crève de chaud et qu’il faut ralentir un peu sinon je vais y laisser ma peau en route. A l’approche des 5 kilomètres, le parcours est un peu plus technique, ce qui nous permet de relancer.

Teddy me soutient comme à chaque fois et franchement on a un bon rythme. On passe le milieu de course en 26’20 et j’ai l’impression que je vais faire une bonne course malgré tout. Comme on est parti dans le peloton de tête, on se fait quand même doubler et je dois dire que ce n’est pas toujours facile mais je ne lâche rien.

On rejoint rapidement la Prévalaye pour longer ensuite la Vilaine avant de rejoindre de nouveau les étangs. Ultime difficulté mentale passée au 7ème kilomètre : on emprunte le chemin de halage et le prochain kilomètre est plat et droit. Je regarde ma montre trop souvent et j’ai l’impression de faire du sur place. Surtout que j’ai repéré la fin du parcours et je crois que c’est encore pire de savoir ce à quoi on va être confrontés. Je vois rapidement le panneau du kilomètre 8 et je m’arme de courage pour terminer le tour de l’étang alors que j’entends le car podium annoncer l’arrivée du deuxième couple.

A ce stade, je n’ai plus envie de me faire doubler mais les autres couples accélèrent aussi, là où j’ai du mal. Cependant, un couple nous talonne vraiment de près et ça m’aurait fait de la peine de m’avouer vaincu si près. On accélère franchement et on arrive main dans la main.

♦ La bilan de cette course

« Un mélange de plaisir et de frustration »

On termine la course en 54m16s, nous plaçant à la 50ème place sur 153 couples. Compte tenu d’un entrainement inexistant, je dois dire que je suis satisfaite des ressentis et du chrono. Le corps va bien et le mental aussi. Malgré la chaleur, je me suis bien hydratée et arrosée tout le long donc je n’ai pas trop souffert. C’est une course vraiment sympa à faire à deux mais elle manque un peu de relance. Typiquement, ce serait une jolie course pour faire un record.

♦ Mes prochains objectifs sportifs

Le 7 juillet prochain, je serai au départ de l’Urban Trail de Châteaugiron. Une grande première sur une course que je connais pas. Le programme a l’air sympa puisque l’on va accéder au château de la commune de Châteaugiron.

Pour avoir plus d’informations pour la course Elle et Lui, n’hésitez pas à consulter le site de Je cours à Rennes.

Sarah

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!