Nos courses

Retour sur l’Ekiden de Lyon 2018

Courir un marathon en compétition ? Difficile à envisager pour certains qui pourraient être impressionnés par les 42,195km à parcourir. Alors pourquoi pas ne pas tenter l’expérience en étant bien entouré ? C’est le principe même de l’Ekiden qui consiste à réaliser cette distance mythique en relais de 6 coureurs !

Esprit d’équipe, cohésion et challenge collectif : voici les mots d’ordre propres à cette compétition d’athlétisme d’origine japonaise où les coureurs doivent enchaîner tour à tour les distances imposées (5km-10km-5km-10km-5km-7,195km) pour boucler l’épreuve le plus rapidement possible.

Seconde participation à mon actif, cette fois-ci sous les couleurs de Terre de Running puisque je faisais fièrement partie de la team TDR Bellecour pour l’occasion. Rendez-vous donné à 10h ce dimanche 24 mars pour les 190 équipes prêtent à relever ce défi groupé.

 Mes impressions sur le départ

« 5km : distance courte mais rythme intense ! »

Je n’ai pas lésiné sur les entraînements la semaine précédent la course. Je ressens encore  les effets de la séance de CrossFit effectuée l’avant-veille et du concert endiablé auquel j’ai participé le soir précédent l’événement mais le grand soleil présent ce samedi matin me motive plus que jamais ! Je croise des connaissances dès mon arrivée sur les lieux mais je ne tarde pas à rejoindre mon équipe une demi-heure avant le début des hostilités.

Dossard récupéré, je pars ensuite vers la ligne de départ de la course qui se situe à l’entrée du Stade du Rhône d’où vont s’élancer les premiers relais de chaque équipe. C’est Thibaut qui ouvre le bal sur le premier 5km de l’épreuve et à l’évidence, Kévin qui partira en 2ème pour effectué le premier 10km ne devrait pas attendre longtemps pour réceptionner le témoin ! J’ai quelques dizaines de minutes devant moi, j’en profite donc pour papoter avant que ne vienne le moment de m’élancer à mon tour sur le parcours.

♦ La course

« Relais n°3 en place dans le SAS. »

Thibaut arrive en première position du relais n°1 et laisse donc la place à Kévin qui se lance sur le 10km avec une petite avance. Arrive donc l’heure de l’échauffement : 5km la distance est courte certes mais cela nécessite tout de même un petite préparation pré-course histoire de se préparer au mieux au rythme soutenu qu’il va falloir garder tout le long du parcours ! J’en profite pour trottiner en compagnie de Thibaut et de Julien, membre également du team Terre de Running Bellecour, venu nous soutenir pour l’occasion.

Après une petite boucle effectuée dans le parc, je pars me positionner dans le SAS de départ en attendant Kévin de pied ferme ! J’essaye plus ou moins de jauger l’heure à laquelle il va pouvoir me tendre le témoin et c’est moins de 52min après le coup d’envoi de la course que je m’élance à mon tour dans le parc de Parilly. Sur le coup je décide de ne pas trop regarder à quelle allure je cours, préférant me fier aux sensations. J’ai dans ma ligne de mire mes copines Mathilde et Morgane qui courent la deuxième boucle de leur 10km accompagnées de mon pote Fafa. Lancement d’encouragements lorsque je les double et continue mon chemin dans ce parc que je connais par cœur !

« Un petit tour et c’est déjà fini !  »

Je regarde rapidement ma montre : j’ai déjà parcouru 2km et nous sommes déjà à la moitié du parcours ! Exit les petits passages du parc que j’aime emprunter régulièrement, nous allons jusqu’à l’hippodrome de Parilly sur une petite route goudronneuse avant de rebrousser chemin ce qui me permet de recroiser à nouveau les copains. Je vois également Kévin sur son vélo qui prend quelques photos pour l’occasion. Toutes ces distractions font que je n’ai vraiment pas vu le temps passé lors de l’épreuve sur laquelle je me suis sentie plutôt à l’aise, je ne me focalise pas du tout sur mon allure tout en ayant l’impression d’être relativement régulière.

« Petite difficulté » du parcours vers le 4ème kilomètre : une légère pente annonce l’échéance de la course puisque nous nous dirigeons vers le Stade. Je reçois quelques encouragements de la part des spectateurs et j’accélère tant bien que mal une fois arrivée sur la piste à quelques dizaines de mètres de l’arche d’arrivée.  Relais transmis avec succès à Jérôme (qui le transmettra à son tour à Nelly puis à Patrick qui clôturera la course), je réalise donc ma partie de l’épreuve en 20:57min et me place à la 21ème position / 190 sur ce 3ème relais soit 25 secondes de moins que l’année précédente sur la même distance (retrouvez mon compte-rendu de l’année précédente ici).

♦ Mon bilan

« Belle performance collective.  »

02:34:26 Temps officiel pour boucler ce marathon tous ensemble. Avec une moyenne de 16,39 km/h et bien le moins que l’on puisse dire c’est que ça a été rapide et que j’ai plus ralenti l’équipe qu’autre chose avec mon allure de 4:10min au kilo ! 😀

Nous nous retrouvons donc à la 3ème place du classement au scratch sans pour autant monter sur les marches du podium mixte puisque nous étions seulement 2 féminines pour 4 hommes et non 3-3 comme le règlement l’impose. Tant pis ! L’essentiel étant d’avoir passé un bon moment sportif et d’avoir dignement représente Terre de Running lors de cet événement auquel je n’hésiterai pas à participer à nouveau dans le futur.


♦ Mes prochains défis sportifs

Je compte participer à la Déci’ Jogg, une course nature de 20km le dimanche avril.
Rendez-vous donné au Grand Large à Décines pour l’occasion !

 

Justine

 

Crédit photos : Jean-Marie Bazin, Radio Parilly

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!