Nos courses

Retour sur le Semi-marathon de la Foulée Vénissiane

Après avoir hésité entre le 10 et le 21 kilomètres, j’ai finalement décidé de participer dimanche dernier au semi-marathon de la 36ème Foulée Vénissiane.

Organisé par la commune de Vénissieux, ville intégrant la métropole lyonnaise, cet événement regroupe 5 courses distinctes de 5, 10 et 21 kilomètres ainsi que des courses générationnelles. Portée par ma course de la veille, j’opte pour le semi-marathon au lendemain du LUT by Night : la course passe par le Parc de Parilly que je connais plutôt bien puisqu’il s’agit de mon principal lieu d’entraînement, je sais que le parcours sera sans difficultés majeures…le rendez-vous est donc pris à 9h25 le dimanche 22 novembre !

FullSizeRender (11)

Deux jours plus tôt je pars récupérer mon dossard et mon T-shirt à l’Office Municipal du Sport : mes sentiments sont mitigés quant à la météo à venir. Le froid est de retour ce weekend-ci, accompagné de pluie voir même de neige… autant dire que nous serons bien loin des températures étonnamment douces qui régnaient deux semaines auparavant lors de mon trail !

Le matin même de la course j’aperçois en regardant par la fenêtre qu’il a neigé sur les monts du Lyonnais (oui, la vue vaut le coup de chez moi 😉 ) Perturbée par ces changements climatiques soudain, je ne m’étais pas décidée la veille concernant la tenue que j’allais porter. À l’évidence les manches longues seront de mise : je prends donc mon haut thermorégulant, mon short, mes boosters, mes runnings fétiches et c’est parti !

FullSizeRender (13)

♦ Mes impressions sur le départ

« J’ai froid !! »

C’est officiel : Winter is coming ! Je grelotte le long du chemin jusqu’au gymnase Jacques Anquetil pour aller déposer mon sac à la consigne. Au moins courir va me réchauffer, voyons le côté positif ! En retournant dehors, je tombe sur Naelle du blog once-in-paris avec qui j’avais échangé la veille sur Instagram. Nous discutons de nos objectifs avant de rejoindre la ligne de départ : je ne suis clairement pas dans l’optique de me pousser au maximum, j’ai envie de profiter de ce semi sans atteindre mes limites comme ce fût le cas pour celui de Tout Rennes Court. Bref, j’ai envie d’y aller à la cool.

IMG_5749

♦ La course

« Déjà le coup d’envoi ?? »

Étant en train de papoter, je n’ai pas vu les minutes défiler et je suis surprise d’entendre le coup de feu annonçant le départ de la course ! J’en ai complètement oublié d’activer ma montre… le téléphone en main, je le range alors rapidement dans mon brassard et au moment de passer l’arche, le signal GPS de ma TomTom Runner n’a toujours pas été détecté. J’essaye de l’activer plusieurs fois, y arrive enfin mais après avoir parcouru au moins 500 mètres : heureusement de nombreux panneaux indiquant les distances sont disposés partout sur le tracé mais j’ai du mal à estimer mon temps réel. Tant pis, je décide d’y aller au feeling et de ne regarder ma montre que pour analyser mon allure.

Les premiers kilomètres se font tranquillement : contrairement à mon semi-marathon précédent, je décide d’y aller crescendo en démarrant un peu plus lentement que mon rythme de croisière. Lorsque je sens que mon rythme s’accélère instinctivement, je jette un coup d’œil à ma montre pour vérifier et si c’est le cas, je décélère un peu. Je préfère anticiper ma deuxième partie de course en ne dépensant pas inutilement mon énergie.

FullSizeRender (12)

L’air complètement exténué après avoir couru 21km…le réveil matinal et le week-end un peu fou y sont aussi pour quelque chose 🙂

 

Nous passons par le Parc de Parilly et croisons les coureurs du 10 kilomètres qui débutait à 9h, la souffrance se lit sur certains visages tandis que pour nous ce n’est que le début du parcours ! Nous empruntons les chemins que j’arpente chaque semaine : j’aime beaucoup ce parc, un petit coin de nature en pleine aire urbaine… c’est ressourçant. Les coureurs du dimanche sont présents pour effectuer leur session dominicale, préférant courir l’après-midi ou au crépuscule, le parc me paraît comme endormi en cette heure matinale.

Je continue mon chemin, évitant les ravitaillements pour ne pas perdre de temps puisque j’ai pris ce qu’il fallait pour m’hydrater. À plusieurs reprises nous sommes amenés à nous croiser avec les concurrents du semi car certaines portions du circuit forment de petits aller-retours. Sur les quelques centaines d’inscrits, je me rends compte que le niveau est relativement élevé en constatant l’allure à laquelle certains foulent le pavé !

À cause de l’horaire et du froid sûrement, les supporters sont très peu présents dans les rue, à certains moments je me retrouve « seule » : personne devant ni derrière moi à plusieurs dizaines de mètres ce qui fait que je suis totalement dans mes pensées. La musique rythme mes foulées jusqu’au 2 derniers kilomètres où j’augmente la cadence. Je vois le panneau indiquant 21km, l’arche d’arrivée se situe peu après, mes jambes me portent pour réaliser mes dernières accélérations et je franchie la ligne d’arrivée en 1h47m13s.

IMG_5750

♦ Mon bilan

« Je passe sous la barre d’1h45 pour le prochain c’est décidé »

J’ai vraiment très bien vécu cette course. Malgré le froid ambiant et les quelques rafales de vent emplies de fraîcheur je n’ai ressenti aucuns désagréments tout au long de ce semi-marathon, j’ai été dans ma bulle et n’ai pour ainsi dire pas vu le temps passer ! Si j’avais voulu me dépasser je pense que j’aurais pu grappiller quelques minutes supplémentaires… mais je ne compte pas en rester là pour les prochaines fois 😉

FullSizeRender (10)

♦ Mes prochains défis sportifs

Je pense avoir réalisé mon quota de courses pour l’année 2015 mais ne serais pas contre le fait de courir un 10km avant la fin de l’année. Reste à voir si j’arrive à en trouver un. Si ce n’est pas le cas, rendez-vous en 2016 pour de nouvelles aventures encore plus édifiantes ! 🙂

Justine

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    olympiabydiane
    24 novembre 2015 at 21 h 46 min

    J’étais moi aussi aux foulées Vénissiannes mais j’ai fais les 10 km , je posterai bientôt le compte rendu ! 🙂 Merci pour ton ressenti sen tout cas et bravo pour ton chrono !!!

    • Reply
      troisnenettes
      29 novembre 2015 at 1 h 42 min

      Merci Diane 🙂 J’irai lire ça avec attention sur ton blog !

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!