Nos courses

Retour sur le LUT By Night

Samedi dernier a eu lieu la deuxième édition du Lyon Urban Trail by Night, un trail urbain de 13 ou 26 kilomètres concentrés sur la rive droite de la Saône, les collines de Fourvière et de Sainte-Foy en version nocturne.

Ayant apprécié ma participation au 13km de l’édition de jour en avril dernier, j’ai forcément voulu réitérer l’expérience mais cette fois-ci de nuit, une grande première pour moi ! Seulement 6000 dossards sont prévus : je décide donc de m’inscrire dès cet été sur la course de la même distance… distance raisonnable certes, mais parcours loin d’être roulant c’est une évidence !

Vers midi le jour même, je pars récupérer mon dossard sur le site gallo-romain des Théâtres de Fourvière, haut-lieu touristique lyonnais, afin d’éviter la foule peu de temps avant le début de la course. La météo est particulièrement clémente pour un mois de novembre, grand soleil et douceur atmosphérique ce jour-ci : je décide donc de courir en short et en T-shirt le soir même.

IMG_5489

♦ Mes impressions sur le départ

« Ma première course de nuit, il va falloir assurer ! »

J’arrive sur les lieux une heure avant le départ du 13km. En voyant la queue pour récupérer les dossards je me dis que j’ai bien fait d’être venue le chercher plus tôt dans la journée ! Je dépose mon sac à la consigne et pars repérer le parcours sur le plan avant d’assister au départ du 26km… ça y est, les participants ont passé l’arche : à mon tour de me placer dans le sas et d’attendre le coup d’envoi !

Quatre vagues de départ sont prévues dans le but de fluidifier la foule de coureurs. Ayant fait la version diurne, je savais qu’il risquait d’y avoir quelques bouchons dans les endroits exigus du parcours, notamment au niveau des escaliers. Je me place donc dans le sas près de la ligne de départ une demie-heure avant le début de la course afin de pouvoir partir avec la première vague. Le coup d’envoi est donné à 20h15 dans une super ambiance, la musique de Coldplay « A sky full of stars » résonnant à Fourvière, référence à toutes nos lampes frontales allumées 🙂

FullSizeRender_2

♦ La course

« Redécouvrir la ville des Lumières sous cet angle, ça vaut vraiment le coup ! »

Ça part assez vite, pour s’arrêter 2 minutes après le départ ! En effet, après quelques dizaines de mètres, il est déjà temps de grimper le premier escalier et la première pente donc ça bouchonne un peu en bas de marches. Tout s’enchaîne : les montées, les descentes, les pavés, les escaliers… je regarde très peu ma montre pour savoir où j’en suis dans le parcours et préfère profiter de l’ambiance et des paysages magnifiques que nous offre cette course lorsque nous sommes sur les collines lyonnaises.

Je me sens vraiment bien, je gère mon allure suivant le dénivelé en essayant de ne pas trop me fatiguer dans les montées et d’accélérer au maximum dans les descentes. J’ai cette fois-ci apporté 2 petits bidons d’eau pour pouvoir m’hydrater car j’avais regretté de ne pas en avoir pris quand j’avais participé à la version de jour et j’ai bien fait !

IMG_5554

« Il reste encore combien de marches à monter et à descendre ?? »

Lors de l’Urban Trail de jour j’avais constaté que je n’étais pas la plus à l’aise pour descendre les escaliers… et ça se confirme : autant je gère plutôt bien mon allure dans les pentes à fort dénivelé et lors de la montée des marches mais pour les descendre c’est une autre histoire ! J’ai toujours peur de louper une marche donc j’essaye de rester concentrée au maximum et il faut dire que certains escaliers sont loin d’être faits pour être descendus à toute allure. Quoiqu’il en soit je vois quelques personnes trébucher, se prendre dans les ronces, perdre leur gourde, casser leur frontale… mais tout va bien pour moi 🙂

J’ai adoré certains passages de la course comme la traversée du parc des Hauteurs, en particulier la passerelle des Quatre-Vents qui bougeait au rythme des foulées des coureurs avec en arrière plan la fameuse Basilique Notre-Dame de Fourvière, la piste de Sarra à dévaler ce qui n’était pas de tout repos, un faux pas et c’était la chute ! En avril dernier c’était le contraire, il fallait la grimper ce qui n’étais pas aisé non plus 🙂 Cette fois, ce sont les escaliers à côté de cette célèbre pente qu’il a fallu gravir et la vue sur toutes les petites lampes des coureurs en train de la descendre était clairement épique. Parcourir la ville de nuit donne une toute autre dimension à la course et c’était vraiment plaisant, d’autant plus que le public venu encourager les participants était en forme.

J’ai bien apprécié les petits mots motivants lancés par certains spectateurs, surtout lors des passages difficiles de la course, rien de mieux pour se sentir pousser des ailes ! Par contre j’approuve moins le passage des voitures qui pouvaient gêner les coureurs par endroits et les concurrents qui n’hésitaient pas à être désagréables en dérangeant les autres participants pour pouvoir leur passer devant… après toutes ces péripéties, il est déjà temps de finir la course. Décidément, je n’aurais pas vu les minutes s’écouler le long du parcours. L’arrivée est magistrale sur le site des Théâtres antiques : 1:21:56 à ma montre. Contente de ma course je pars chercher rapidement mon sac à la consigne avant qu’il n’y ait trop de monde.

IMG_5556

♦ Mon bilan

« Et si j’osais la distance supérieure pour le prochain LUT ? »

J’ai littéralement adoré cette course ! Je la finis en 1:22:00 temps officiel, ce qui me place à la 540ème place face à 3530 concurrents et je finis 33ème des Seniors Femme (je suis dans la catégorie pavé d’argent < 1h25, distinction fort honorable 😉 ) . Je me suis sentie bien tout le long du parcours et je suis donc satisfaite de ma performance.

Rendez-vous l’année prochaine pour le 26km ?? L’avenir nous le dira !

FullSizeRender (9)IMG_5557

♦ Mes prochains défis sportifs

Le 21km de la 36ème Foulée Vénissiane qui aura lieu le 22 novembre, soit dans moins de 2 semaines… les entraînements vont donc continuer d’ici-là avec pour objectif de battre mon record sur la distance du semi-marathon !

Justine

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Elise
    10 novembre 2015 at 16 h 29 min

    Super d’avoir ton ressenti ! J’ai aussi participé à cette course et c’était très chouette même si l’attente dansa les bas d’escaliers m’a valu un rhume et mal de gorge carabiné qui m’oblige au repos depuis dimanche ^^
    Il faut que je fasse mon CR bientot aussi !
    Bonne journée!
    Elise

    • Reply
      troisnenettes
      11 novembre 2015 at 15 h 20 min

      Aïe…j’espère que tu vas vite te remettre pour pouvoir recommencer les entraînements dès que possible.
      Chouette course en effet, belle expérience !

  • Reply
    Lou
    11 novembre 2015 at 9 h 48 min

    Ça m’a l’air d’être une course vraiment intéressante, surtout de nuit ! Bonne journée 🙂

  • Reply
    olympiabydiane
    11 novembre 2015 at 10 h 26 min

    Je veux la faire l’année prochaine !! Cette année je m’y suis prise trop tard mais je ne louperai pas le coche de l’année prochaine ! Merci pour ton compte rendu en tout cas !!

    • Reply
      troisnenettes
      11 novembre 2015 at 15 h 03 min

      Et oui, plus de 1000 personnes sur liste d’attente pour pouvoir la faire ! Il fallait s’y prendre tôt pour les inscriptions. Qui sait, on s’y croisera peut-être l’année prochaine 😉

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!