Nos courses

Retour sur le duathlon de Saint Sulpice La Forêt (35)

Ce week-end avait lieu dans la commune de Saint-Sulpice la Forêt, près de Rennes, la troisième édition du duathlon. Rappelez-vous, en 2016, j’avais participé à la toute première édition (Retour sur l’édition 2016). Cette année, deux ans après, pour cause de grossesse entre temps, j’ai décidé de me fixer ce bel objectif pour relancer officiellement une nouvelle saison 2018-2019.

Le duathlon SS18 est un événement qui regroupe plusieurs épreuves : Le duathlon Sprint (individuel ou relais), le duathlon format M championnat de Bretagne (individuel ou relais) et enfin une course enfant (nouveauté 2018). Le format Sprint est parfait pour moi cette année. J’ai, derrière moi, une petite année de pratique de vélo et j’ai fait une bonne préparation pendant l’été. Côté course à pied, je commence à retrouver un niveau d’avant grossesse. Tous les voyants sont au vert pour cette belle épreuve qui s’annonce sous un temps magnifique.

Mes impressions avant départ

A vrai dire, je n’ai pas participé à une telle épreuve depuis deux ans. Je suis pleine de doute et pleine de stress. Mais quand même confiante sur la capacité de mon corps à pouvoir le faire. J’ai bien mangé toute la semaine et j’ai pu faire une reconnaissance le lundi avant du parcours vélo. J’ai mis les chances de mon côté.

Avec Teddy, on se prépare gentiment. Je dois avouer qu’il gère plus la logistique que moi. Je suis incapable encore de gonfler les roues de mon vélo, je n’ai toujours pas compris comment ça fonctionnait :). Je laisse donc l’expert faire ! Arrivée au parc à vélo, c’est plutôt simple car je n’ai pas grand chose à ranger. Juste bien mettre mon vélo, mon casque et mes chaussures qui ne doivent pas gêner, sachant que je suis presque sûre de reprendre le vélo dans les dernières, je ne voudrais pas gêner mes voisins.

Derniers réglages, j’en profite pour courir un peu avec de très bonnes sensations. 9h40 arrive assez vite pour le briefing avant départ.

La course

« 5km – 26km – 3km »

La première partie se compose d’une boucle de 5 kilomètres dans la campagne. Je dois dire que c’est hyper agréable. La température est parfaite et le soleil tape juste comme il faut. Je me surprends même à rêvasser un peu. Mais bon, faut quand même courir. J’ai aucune idée du rythme car ma montre est en mode Duathlon et je ne vois pas trop la vitesse. Peu importe, j’y vais au feeling. J’attaque les cotes sans aucun mal et je déroule gentiment après. Pour le coup, je prends vraiment du plaisir sur cette partie là !

Ça passe très vite 5 kilomètres et j’arrive rapidement au parc pour la transition, en forme et prête à dérouler pour la suite.

Je commence par enlever mes running pour enfiler mes chaussures de vélo, puis mon casque, lunettes et je bois un peu. Il faut vraiment que je pense à m’hydrater sinon je vais pas être bien. Il faut sortir du parc à vélo à pied et ensuite c’est parti. Mon vélo est un des derniers à sortir du parc malgré une belle course à pied.

La partie vélo se constitue de deux boucles de 13 kilomètres autour de la forêt. D’emblée, et Teddy m’a bien prévenu, c’est du faux plat et c’est assez traître. J’avoue avoir un peu de mal mais je mouline tranquillement en essayant de rester très concentrée et régulière. Pas d’à-coups surtout. Je m’en dépatouille pas trop mal jusqu’à rejoindre un petit paquet de cyclistes qui divaguent un peu n’importe comment. A savoir que rouler en paquet est normalement interdit sur cette épreuve.

Crédit Photo : Florence Touvron

Il va falloir que je double mais ce n’est pas si simple avec ce monde un peu n’importe où. Je leur fait signe de décider. Soit ils avancent, soit il se recalent derrière un autre concurrent. C’est sans compter qu’un cycliste a décidé de s’en foutre royal. Je décide donc d’accélérer un peu pour m’en défaire mais rien à faire, je m’aperçois qu’il me colle carrément le vélo. Bref, je vous passe ma vulgarité mais il a fini par me doubler et c’était beaucoup mieux ainsi.

Je contrôle la montre de temps en temps, j’espère passer le premier tour en moins de 30 minutes sachant que c’est plus simple sur la deuxième partie du tour. Fin des 13 premiers kilomètres, j’arrive en centre bourg et là, un autre cycliste devant moi s’arrête quasi net me forçant à ralentir dans mon élan .. bref j’ai raté mon entrée au public :).

Trêve de plaisanterie, 28 minutes et des poussières et c’est reparti pour un tour. C’est plus difficile, je sens un peu plus la fatigue dans les jambes. Mais j’avance kilomètres par kilomètres. A la fin, j’ai comme une envie de vomir mais ça passe rapidement quand je pose le vélo. La transition est horrible, j’ai les jambes en compote ! Un peu plus de 58 minutes, j’en suis ravie.

Je prends un peu plus mon temps là, surtout pour bien être sûre que je ne vais pas vomir. Je sors du parc et Teddy m’attend. Il a déjà terminé lui ! On fait la course ensemble. C’est très dur d’avancer vraiment. J’ai un peu mal partout. Je commence à me dire que maman n’est plus dans la place. Et pourtant si, j’accélère encore un peu jusqu’à prendre conscience qu’il va y avoir une belle cote à monter.

C’est terminé pour moi, elle m’achève. Je décide d’y aller en marche rapide, ça passe beaucoup mieux et ça me permet de récupérer un peu pour terminer. Passage sous l’arche en 1h50m56s.

Plan du parcours Vélo

Mon bilan

Une fois de plus, j’ai vraiment pris plaisir sur le duathlon. Je trouve que c’est une discipline assez exigeante mais comme la course et le vélo sont mes sports favoris, je ne prends que du plaisir. On verra quand il faudra nager !

Je termine 220ème sur 236. Et oui, le bas de classement c’est bien aussi !

Mes prochains objectifs

J’entame la saison course à pied donc l’objectif est de se faire plaisir sur des courses déjà connues ou pas. Fin octobre, je serais sur le marathon vert de Rennes en Relais avec les Gregogirls puisque j’ai signé au club de Saint Grégoire Triathlon.

Sarah

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!