Nos courses

Retour sur le 21km des Foulées San Priotes

En ce moment, je suis en grande forme ! Dimanche dernier a eu lieu mon premier semi-marathon de l’année et comme je l’avais indiqué dans mon précédent compte-rendu, mon objectif était de mettre moins d’1h45 pour parcourir cette distance. Pour se faire, je me suis alors inscrite aux Foulées San Priotes organisées par le JOCEL (Jogging Club de l’Est Lyonnais) et par la ville de Saint-Priest, commune faisant partie de la métropole lyonnaise.

Les Foulées San Priotes regroupent 3 courses distinctes démarrant simultanément à 9h : un semi-marathon, un 10km et la Jocelienne, une course de 5,8km. Je me suis donc rendue au gymnase François Arnaud la veille pour récupérer mon dossard et faire un petit repérage des lieux avant le grand départ du lendemain.

FullSizeRender_1

Mes impressions sur le départ

 «  Parée pour battre mon RP !  »

Il règne comme un avant goût de printemps en cette matinée dominicale ! En tant que représentante des Trois nenettes en basket sur cette course, c’est l’occasion pour moi de ressortir le T-shirt à notre effigie. J’arrive 40min avant le coup d’envoi : difficile de trouver un endroit où me garer, il y a foule ! En effet, plus de 1800 personnes sont attendues pour participer à l’événement. Arrivée sur place, je me dirige vers la consigne pour déposer mes affaires quand quelqu’un m’interpelle : il s’agit d’Elie avec qui j’avais pu échanger auparavant sur Instagram. Quelques minutes plus tard Manu, utilisateur de l’application lui aussi, nous rejoint. Nous échangeons nos impressions sur la course à venir avant d’aller nous échauffer dans le stade situé en face du gymnase tout en continuant à papoter.

Vient l’heure de nous diriger vers la ligne de départ. Les trois courses débutent au même moment et les profils des coureurs présents sont variés : du débutant au coureur aguerri, il y en a pour tous les goûts ! Grâce au T-shirt des nenettes, Thierry que j’avais croisé lors du Semi-marathon des foulées Vénissianes me repère et nous rejoint. Le coup d’envoi est donné, nous attendons quelques instants que la foule se dilue avant de passer sous l’arche et c’est parti pour une belle ballade à travers les rues de Saint-Priest !

FullSizeRender

La course

 « Se ménager pour mieux maîtriser l’effort…   »

Les premiers kilomètres sont assez brouillons : le fait d’être entourée de coureurs aux allures différentes et aux objectifs divergents est plutôt perturbant. Manu qui court le 10km part très vite et je le perds rapidement de vue. Je me fais doubler par de nombreux coureurs qui participent aussi à cette épreuve ou à la Jocelienne ce qui est clairement frustrant pour moi car j’ai envie d’accélérer mais j’ai décidé de courir à une vitesse régulière de 12km/h sur les 10 premiers kilomètres pour ne pas m’affaiblir en deuxième partie de course (comme ce fût le cas pour le Semi de Tout Rennes Court…). Je garde donc cette allure de croisière en observant les coureurs qui m’entourent. Certains peinent plus que d’autres et ce dès les premiers kilomètres : je repense alors à la première course officielle à laquelle j’avais participé et qui m’avait mise en difficulté en me disant que j’ai bien parcouru du chemin depuis…

Une côte se profile juste avant le ravitaillement du 5ème km, c’est le moment où je croise Flo, Instagramer lui aussi, qui participe à l’épreuve du 10km. Nous en profitons pour discuter brièvement (ce qui permet d’oublier l’effort dans la montée 🙂 ), il s’arrête pour s’hydrater et je continue ma route tranquillement. Le parcours qui emprunte les rues du centre de Saint-Priest et les abords du fort n’est pas des plus plats mais pour avoir bien travaillé le dénivelé lors de mes courses précédentes, cela ne me dérange aucunement. Les kilomètres s’enchaînent et il est déjà temps de repasser sous l’arche : je parcours les 10 premiers km en 00:49:40. Sachant qu’en entraînement je cours plus rapidement sur cette même distance, autant dire qu’il m’en reste encore sous le pied ! Désormais seuls les compétiteurs inscrits au 21km restent dans la course, pour moi les choses sérieuses commencent…

IMG_1541

 « C’est l’heure de lâcher les chevaux ! »

La deuxième partie de course débute, je me sens très bien et je ressens vraiment l’envie d’accélérer mon rythme. J’hésite un peu mais après tout je décide d’écouter mes sensations : j’arrête de vérifier mon allure sur ma montre et j’y vais au feeling en accélérant progressivement au fil des kilomètres. Dans une grande ligne droite nous croisons les premiers coureurs de l’épreuve qui ont évidement une belle longueur d’avance ! J’aperçois au loin la ville de Lyon et les Monts d’Or et je suis surtout étonnée car je ne me fais doubler, ni ne double, aucune femme entre le 10ème et le 15ème km… mais où sont-elles ??

Je vois enfin une concurrente au niveau du ravitaillement lorsque nous arrivons dans la zone du Parc technologique de Saint-Priest, il me reste 6km à courir… je regarde ma montre : je sais déjà que je vais battre mon record sur la distance. Je peux encore accélérer et tenir le coup jusqu’à la ligne d’arrivée, j’ai les ressources nécessaires donc pas d’hésitations à avoir ! Au 16ème kilomètre un photographe enthousiaste attend les participants et pour une fois je décide de taper la pose pour ensuite attaquer sérieusement cette fin de course. J’allonge mes foulées et je double bon nombre de participants sur ces derniers kilomètres. Je sens que la fatigue en gagne certains notamment dans les montées contrairement à moi qui ai un élan d’énergie assez fulgurant, j’en suis la première surprise.

4km avant l’arrivée je croise Elie qui m’avait devancé tout le long de la course. Je continue ma progression quand j’arrive à hauteur d’un concurrent 3km avant la ligne d’arrivée : il cale son allure sur la mienne, m’encourage (le T-shirt des nenettes est relativement efficace pour avoir un soutien personnalisé 😉 ) puis active le rythme, rien de tel pour me pousser à me donner au maximum ! Ces ultimes kilomètres auront été intenses et partagés puisque nous franchirons l’arche d’arrivée quasiment au même moment après un beau sprint final. J’aurais réalisé ce 21km en 01:40:57 Record battu. Nous nous remercions mutuellement avec « mon binôme » lorsque je remarque un visage qui ne m’est pas inconnu : il s’agit de Xavier qui m’avait reboosté alors que je marchais dans une côte quelques kilomètres avant l’arrivée des foulées des Monts d’Or. Une fois de plus nous étions pratiquement raccord niveau timing 🙂

Mon bilan

 « Objectif atteint et belles rencontres en prime »

Je suis très contente d’avoir réussi à réaliser mon objectif puisque je voulais finir cette course en moins d’1h45 et c’est chose faite. Je termine à la 17ème place du classement féminin et finis 8ème de ma catégorie. Prendre mon temps sur la première partie de la course aura porté ses fruits puisque j’étais classée 318ème de l’épreuve au passage des 10km pour finir à la 230ème place sur 620 participants. En effet, cela m’a permis de faire une belle remontée sur la seconde partie de course en doublant des dizaines de concurrents. Les séances de renforcement musculaire et les entraînements spécifiques en dénivelé m’ont vraiment fait progresser ces derniers temps et cette performance en est le résultat !

Outre le fait d’avoir relevé ce défi, j’ai surtout apprécié les moments humains passés avant, pendant et après la course. Nous participons tous à une compétition de manière individuelle certes, mais nous nous regroupons autour d’une passion commune. En découlent parfois des « moments de grâce » comme j’aime à les appeler et c’est aussi pour ça que j’aime participer à ce genre d’événement : pour échanger, partager, vivre des instants mémorables.

Je tiens à remercier tous ceux qui auront été de bon conseil et qui m’ont vraiment encouragé lors de la préparation de cette course, merci à vous !

IMG_7224

Mes prochains défis sportifs

Je participerai au Trail Rhône-Saône de Caluire le dimanche 13 mars : 25km et 512m de dénivelé (66% de routes, 6% d’escaliers, 18% sur la voie verte et 10% de chemin). Une course prometteuse qui me donnera l’occasion de me mettre en jambes en vue du Lyon Urban Trail qui aura lieu le mois suivant. En attendant, je ne compte pas lésiner sur les efforts lors de mes futurs entraînements 😉

Justine

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply
    Sarah
    24 février 2016 at 13 h 43 min

    Bravo a toi, belle course et super chrono. Vous me motivez à aller encore plus loin =)

    • Reply
      troisnenettes
      24 février 2016 at 14 h 01 min

      Merci à toi ! Ce sont les encouragements qui nous poussent à dépasser nos limites aussi 😉

  • Reply
    Alex
    24 février 2016 at 13 h 57 min

    Bravo Justine !!! Battre son record de 5′ c’est pas rien…. Lire ton récit avec autant de détails me booste pour mon semi. Je suis à J-10 et dans les dernières séances d’affûtage. Je te sent en grande forme… Ça donne la pêche. Bisous

    • Reply
      troisnenettes
      24 février 2016 at 14 h 07 min

      Merci beaucoup Alexandra ! Je suis la première étonnée concernant ma progression ces derniers mois, ça donne envie de progresser toujours plus.
      Bon courage pour ton semi ! Tu te sens comment à 10 jours de l’événement ? On m’a donné plein de bons conseils que j’ai mis à exécution, n’hésites pas si tu veux en savoir plus.

  • Reply
    Elise
    24 février 2016 at 14 h 01 min

    Super course et super temps! J’étais aussi Presente mais sur les 10km pour cause de genou relou^^ et en effet il faisait trop beau!

    • Reply
      troisnenettes
      24 février 2016 at 14 h 19 min

      Merci Elise ! J’ai vu que tu étais présente aussi via Instagram, à croire que tous les coureurs lyonnais s’étaient donné rendez-vous à Saint-Priest 🙂
      Malheureusement, les petits problèmes de santé et autres aléas viennent parfois remettre en cause certaines perf…au plaisir de te croiser sur une prochaine course !

  • Reply
    EniLaroc
    24 février 2016 at 16 h 38 min

    Bravo, joli chrono !! Tu as l’air d’avoir super bien vécue cette course ^^ J’ai fait le 10km et j’ai beaucoup moins appréciée la course. (d’ailleurs j’ai aussi repéré ton t-shirt)
    Voir à quel point ton entrainement a payé me donne envie de me booster encore plus 😀

    • Reply
      troisnenettes
      25 février 2016 at 14 h 04 min

      Oui je l’ai très bien vécue, je me sentais vraiment en forme ce jour là 🙂
      Je suis allée faire un tour sur ton blog, c’est drôle de voir à quel point nos impressions peuvent être différentes sur une même course ! En tout cas je te rejoins sur ce que tu dis à propos des compétiteurs qui « jouent leur vie » lors des courses au point de gêner les autres concurrents…l’humilité n’est pas un trait de caractère majeur chez une partie des coureurs malheureusement !
      Merci pour ton commentaire. On se croisera sûrement sur une course un de ces jours, au plaisir de te rencontrer 🙂

  • Reply
    Thierryobjectifmarathon
    24 février 2016 at 21 h 27 min

    J ai l ‘ impression que tes choix de course ne sont pas dus au hasard comme si chaque course est l entrainement de la prochaine ( j exagere un peu). Je trouve ça top. Tu as vraiment la caisse pour faire une heure trente sur un semi. Oui joli tee shirt la nenette. Bravo pour ton temps je trouve ça tres fort.

    • Reply
      troisnenettes
      25 février 2016 at 14 h 09 min

      1h30 sur un semi c’est peut-être un peu exagéré, c’est un gros challenge tout de même 😉 Petit à petit j’essaye de sortir de ma zone de confort en choisissant des courses moins évidentes et je pense que c’est un bon moyen pour se donner à fond et progresser.
      Contente de t’avoir vu Thierry, on se recroisera sûrement d’ici peu 🙂

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!