Nos courses

Retour sur la Course du Cœur

Je n’avais pas spécialement prévu de m’inscrire à une course en cette fin de mois d’avril. Pourtant, de nombreux coureurs avaient déjà pris rendez-vous au parc de Gerland pour l’édition 2017 de la Course du Cœur. Le principe ? Participer à un événement caritatif au profit des enfants hospitalisés à l’Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique de Lyon. Courir pour la bonne cause, une bonne raison pour se lever tôt un dimanche matin, non ? 🙂

Organisé par l’Association des Médecins et Pharmaciens du Cœur, l’événement se déroule autour de 3 courses : 2 parcours de 6km et 12km sont mis en place pour les adultes et une course destinée aux enfants dessine une boucle d’1km. Je sais que l’ambiance sera au rendez-vous pour ma première participation : inscription validée quelques jours avant l’événement pour pouvoir m’aligner au départ du 6km !

♦ Mes impressions sur le départ

« Une ambiance bon enfant, c’est motivant ! »

La première course à laquelle j’ai participé il y a de cela quelques années était un 6km. Mis à part l’Ekiden où j’avais couru seulement 5 petits kilomètres, il est rare que je passe sous la barre des 10km en compétition : pourquoi le 6 et non le 12km ? Tout simplement parce que cette course non chronométrée aura eu le mérite d’attirer les copains novices ou non en matière de course à pied. C’était vraiment l’occasion de partager ce moment tous ensemble dans la bonne humeur, et de la bonne humeur il y en a eu !

Nombreux sont ceux et celles qui sont venus déguisés pour l’occasion. J’ai donc ainsi eu l’honneur de passer une partie de la matinée avec (entre autres…) un Minion, le petit chaperon rouge et la plus stylée des Batgirls ! Rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance qu’un échauffement collectif survolté avant d’entamer les choses sérieuses : les cœurs commencent à palpiter en rythme quand vient l’heure pour les coureurs participant au 12km de s’installer sous l’arche de départ. 15min plus tard, le coup d’envoi est donné pour le 6km, c’est parti pour une jolie balade à travers le parc de Gerland.

♦ La course

« Tout donner ou se ménager, telle est la question ! »

Cette course étant surtout l’occasion de passer un bon moment sportif entre amis, il semble alors évident que je ne vais pas « jouer ma vie » en me donnant à fond le long du parcours. Y aller au feeling, c’est ma première envie ! J’ai fait une petite sortie de 16km avec dénivelé en fin d’après-midi la veille et je vois surtout cette course comme une sorte de run de récup’ 😀 Les copains sont surexcités sur la ligne de départ, le coup d’envoi est donné et certains partent à toute allure tout ça pour nous narguer, posés sur un banc quelques dizaines de mètres plus loin… c’est dans des situations comme celle-ci qu’on voit que la compétition passe vraiment en arrière plan dans ce type de course !

Je cours avec Chris pour la première fois : vous voyez le genre de personne qui préfère courir à la salle de sport sur un tapis devant un écran plutôt que de s’aérer l’esprit dehors ? Et bien Chris fait partie de cette catégorie 😉 Je ne l’avais jamais vu courir et pour le coup je trouve ça plutôt sympa de partager ces instants, d’autant plus que son allure est loin d’être mauvaise ! Au contraire, on galope à un bon rythme avant d’être rattrapés par un très grand minion venu mettre son grain de sel. On se croise régulièrement avec les autres coureurs : ça cri, ça encourage, on ressent vraiment une bonne énergie sur cette course.

« À la découverte du parc de Gerland. »

En temps normal, Facélie (le grand minion) court plus ou moins à la même allure que moi. Nous nous retrouvons donc à 3 tout le long du parcours et je suis contente de voir que Chris se donne au maximum pour suivre le rythme. Moi qui voulait courir tranquillement, je me retrouve à faire du 13km/h durant quasiment toute la course. J’en ai encore sous le pied mais je profite de la balade : j’avais déjà longé le parc en courant sur les bords du Rhône sans pour autant m’aventurer à l’intérieur, c’est désormais chose faite. Je crois qu’à présent je peux enfin déclarer avoir couru dans tous les parcs lyonnais !

6km c’est plutôt court quand on est habitué à parcourir des distances plus longues. J’ai l’impression que la course a à peine commencé lorsqu’il ne nous reste plus que quelques centaines de mètres à franchir avant l’arche d’arrivée. Les foulées s’allongent et j’enclenche alors un joli sprint pour finir cette course en beauté : course terminée en 28:04min.

♦ Mon bilan

« La course du cœur porte bien son nom. »

Partage, bonne humeur et rigolade : voilà mon résumé pour cette septième édition de la Course du Cœur ! Un beau moment convivial sous le soleil à partager en famille et entre amis. Toujours aussi ravie de croiser des têtes connues ou de rencontrer de nouvelles personnes sur ce genre d’événement. La course à pied est un sport individuel mais quand je profite de tous ces petits moments de bonheur vécus ensemble, je me dis que c’est surtout derrière des instants comme ceux-ci que je cours !

Au final je termine 3ème féminine de ce 6km. Cette course étant non chronométrée, je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait un classement final et j’étais donc en train de boire un verre quand j’ai appris que j’avais loupé l’annonce des résultats finaux et que j’étais sur le podium ! Merci à J-B de m’avoir gentiment récupéré mes lots : j’ai notamment gagné des bombes de bain Lush en forme de cornes de licorne multicolores, ça vaut bien plus à mes yeux qu’un quelconque trophée qui prendra la poussière 😀

♦ Mes prochains défis sportifs

J’avais annoncé ma venue au parc de Parilly le 14 mai pour ma seconde participation au 10km de Courir pour Elles. Finalement cela risque d’être compromis pour cause de fin de semaine plutôt chargée mais vous pourrez me retrouver à coup sûr le week-end suivant sur la colline de Fourvière puisque je serai sur la ligne de départ de l’Ultra Boucle de la Sarra. Hâte de vous partager mes impressions à nouveau !

Justine

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!