Nos courses

Retour sur les 10km des Foulées Ercéennes

Course de soirée et deux boucles de 5km, voici le programme des 10km des Foulées Ercéennes qui nous attendait en ce mercredi 13 juillet. L’édition comprend 4 courses : la 17,2km nature, la 10km, la 5km adultes et la 5km minimes. J’ai décidé de prendre le départ de la 10km, accompagnée de mes trois « coach mentaux » : Sarah, Teddy et Virginie.

L’objectif de base, c’est de passer sous le cap d’une heure, mais au vu du parcours, ça ne s’annonçait pas facile. Le parcours est vallonné, mais comme l’on dit : quand ça monte après ça DESCEND ! Nous récupérons nos dossards facilement avant le départ, un tour par la case pipi et c’est parti pour l’échauffement…

Trois_nenettes_en_basket-10km_Erce-7web

♦ Mes impressions sur le départ

« C’est parti mon kiki »

Notre ligne de départ est à 500m de l’arrivée, et devancée par la ligne du 5km, mais les deux courses partent en même temps. J’avoue avoir été un peu surprise par le départ : pas de coup de pistolet ou de sifflet, juste les gens qui partent d’un coup. Premier kilomètre facile : c’est tout plat et ça descend légèrement. Mais ça se corse à partir du 2e kilomètre, où nous attend une longue et jolie côte en deux temps avec une bonne relance en virage entre les deux. Heureusement, Teddy est là pour faire l’animation « car quand ça monte, ça DES-CEND ! »

Nous ne sommes pas nombreux à prendre le départ (à peine 150 coureurs) et les femmes sont en minorité, préférant s’aligner sur le 5km. Mes coach calent le rythme à 6min/km environ et me laisse gérer la cadence ensuite. Une fois la côte passée, on récupère tranquillement sur une partie plus tranquille. Sarah gère les ravitaillements, Teddy gère mes bidons d’eau et Virginie m’encourage tout du long. Nous récupérons même une charmante dame avec nous, qui finira la course avant moi…

♦ La course

« Attention à la côte »

Au 3e km, nous entamons une grande descente, qui permet de gagner quelques secondes sur le chrono et de soulager les jambes pour récupérer. Teddy me donne de bons conseils pour aborder la descente et je laisse dérouler. Mais bien souvent, comme à chaque changement de rythme, je me fais avoir par un point de côté, mais celui là ne restera pas bien longtemps heureusement. Le panneau des 4km arrive, je sais que le 5e km est aussi en descente donc tout baigne. Nous passons donc la ligne des 5km en 30’48 ce qui est plutôt agréable à entendre ! Nous nous faisons doubler par le premier mais tant pis, il faut continuer. J’aperçois mon chéri sur le bord de la route qui m’encourage et je reprends un peu du poil de la bête. Oui, enfin, avant que n’arrive la douleur dans le pied gauche…

C’est comme si l’on me coupait les orteils, je sens bien que ces derniers sont mal irrigués. J’avance encore sur quelques mètres avant de devoir m’arrêter brutalement pour desserrer ma chaussure. Je sais que je perds du temps à ce moment là mais impossible de courir avec cette gêne. Je reprends mes esprits et me dit que ça va passer alors on reprend la course là où on l’avait laissé. A ce moment précis, c’est le retour de la côte, qui cette fois ci sera plus dure à monter. Les jambes tirent, le souffle est court… Sarah et Teddy gèrent toujours aussi bien le ravitaillement donc tout va bien. J’ai un gros coup de chaud en revanche sur le haut de la côte… Nouvel arrêt à 7km, pour desserrer encore les chaussures car la douleur commence vraiment à être très prenante mais je sais que ce n’est pas le moment d’abandonner et que mes coach ne me laisseront pas non plus m’arrêter là (ils sont vraiment bons, croyez moi !). Heureusement, la longue descente arrive vite et je laisse dérouler, j’agrandis les foulées et je souffle…Trois_nenettes_en_basket-10km_foulees_erceennes

On aperçoit rapidement le panneau des 9km, et rejoignons les coureurs de la course nature. Mais là, le souffle est compliqué, mes jambes se raidissent, mais j’essaie de faire abstraction de tout ça pour finir coûte que coûte. Plus que 500m, mon chéri est là, m’ordonne de lever les pieds et m’encourage. Sarah et Teddy me poussent à accélérer, j’essaie tant bien que mal mais ça devient dur… Les derniers mètres sont là, je pousse et enfin, la ligne d’arrivée est passée…

♦ Mon bilan

« Ce n’est pas encore ça… »

Toujours pas de passage sous l’heure, mais je m’en doutais. Néanmoins, Sarah, Teddy et Virginie m’ont permis de garder un rythme à peu près constant et je les en remercie. Je pense déjà que sans eux j’aurais difficilement bouclé la course ! Néanmoins, le parcours n’était pas évident, il fallait en avoir sous la semelle pour aborder la grande côte sans pâlir ! 😉 Je boucle donc ce 10km en 1h04 à ma montre, mais ne connait pas mon temps officiel car mes résultats n’ont pas été pris en compte sur Klikego (géniaaaaaal…) 🙁

Malgré la difficulté, les petits pépins de parcours et la fatigue, j’ai vraiment apprécié de courir avec mes co-équipiers de choc ! J’ai rarement l’occasion d’avoir du monde autour de moi dans les courses donc là, j’en ai profité, surtout qu’en plus, ce sont mes copains ! 😀

Capture d’écran 2016-07-14 à 07.56.29

♦ Mes prochains défis sportifs

Mon prochain défi, pour le moment, c’est de me reposer ! Prendre du temps pour moi, mettre la course en compétition entre parenthèse, et reprendre l’entraînement début août, avec une coupure pour les vacances qui sont bien méritées !! Je reprendrai les entraînements en club dès septembre et ensuite, advienne que pourra. Ce qui est sûr, c’est que je prendrai le départ de la We run Paris – 10km Paris centre le 2 octobre sur la place du Palais Royal. Avant, probablement une course en septembre, reste à définir laquelle…

Elsa

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Retour sur les 10km des foulées Ercéennes - Trois nenettes en basket
    18 juillet 2018 at 8 h 42 min

    […] la veille du 14 juillet. Il y a deux ans, j’avais pris le départ de cette course avec Elsa (Compte rendu des foulées ercéennes 2016). Cette année, c’est la dernière course de la saison 2017-2018 pour moi et c’est avec […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!