Santé

Pleine conscience et performances sportives

Mains moites, estomac noué, cœur qui bat la chamade… en situation de compétition, ces signes physiologiques dus au stress et à l’adrénaline peuvent vous faire perdre vos moyens, surtout lorsque votre esprit est préoccupé par la performance et les enjeux qui découlent de vos actions. 

Évidemment, si vous restez focalisé sur les résultats induits par vos faits et gestes, cela impacte votre lucidité et vos prises de décisions : plus nous tentons de contrôler nos pensées, plus cela peut avoir tendance à les exacerber ! Certains professionnels exerçant dans le domaine du sport l’ont bien compris et de plus en plus de méthodes liées aux interventions cognitives et comportementales ont vu le jour dans le but d’améliorer la performance sportive comme l’imagerie mentale, la relaxation et la modification du discours intérieur ou bien la planification d’objectifs.

La « mindfulness » ou « pleine conscience » fait partie de ces techniques employées dans le but d’améliorer la capacité attentionnelle et la gestion émotionnelle du compétiteur : zoom sur ce procédé inspiré par le yoga et le bouddhisme au service de la réussite sportive.

Qu’est-ce que la Pleine conscience ?

Malgré ses racines issues de la philosophie bouddhiste, la Pleine conscience, technique de soins créée dans les années 1970, est née de l’association d’un psychologue américain et d’un psychiatre canadien ce qui lui permettra de devenir un thème de recherche scientifique. L’un de ses créateurs, Jon Kabat-Zinn, définit la Pleine conscience comme étant « la conscience sans jugement de chaque instant, que l’on cultive en prêtant attention ». En ce sens, il s’agit de la focalisation de son champ attentionnel sur l’ensemble de l’expérience personnelle de l’instant. L’objectif est simple : se plonger dans un état de conscience de manière à accueillir ce qui vient sur le moment pour essayer d’agir en fonction, sans chercher à analyser ce que nous vivons.

La Pleine conscience comme vecteur d’amélioration de la performance sportive

Êtes-vous en pleine maîtrise de vos moyens lors des épreuves que vous réalisez dans le cadre sportif ? Lors d’une course qui vous tient à cœur, d’un match ou de toute compétition qui exige un certain niveau de concentration et de performance ?
Au travers de vos expériences sportives, vous avez pu faire l’expérience d’observer votre corps au travers de vos sens et donc, de vos sensations. Bien souvent, certaines pensées viennent parasiter notre attention : « je n’aurais jamais dû faire cette action »« j’espère que je ne vais pas trop galérer lors de ce passage de la course », « je n’y arriverai jamais… ».
Difficile de ne pas évaluer ses propres faits et gestes ! Pourtant, en restant centré sur des pensées qui ne sont pas pertinentes, vous risquez d’impactez négativement vos prises de décision et donc, votre performance à terme. Écouter son corps sans porter de jugement, porter une attention ouverte à ce qui se passe en soi et autour de soi, c’est sur ces éléments principaux que repose la Pleine conscience.

Accepter ses pensées pour mieux s’en détacher, cela peut passer par :

  • la respiration et la méditation qui représentent des points de contrôle précis et naturels
  • l’absence de distraction et de préoccupations à propos de soi : vous êtes impliqué dans ce que vous devez faire et êtes conscient de vos forces
  • le contrôle de l’action : vous être maître de vos faits et gestes
  • le ciblage et la concentration : vous savez ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif
  • une réatroaction et des feedbacks précis : vous pouvez directement évaluer les effets de vos actions
  • l’expérience autotélique : ressentir une motivation intrinsèque, s’impliquer sans attendre de récompense ou de reconnaissance

S’autoguider vers la performance optimale : le concept  de l’état de Flow

Vous avez déjà ressenti un état de concentration tel que vous vous sentiez porté presque sans effort vers votre objectif ? Lorsque vous êtes totalement absorbé par ce que vous faites et que vous vous engagez pleinement dans des activités valorisées, vous avez plus de chance d’atteindre une performance/expérience optimale. C’est ce que l’on appelle l’état de Flow.

À titre personnel, c’est une expérience que j’essaye d’expérimenter le plus régulièrement possible, que ce soit lors d’une activité sportive, dans le domaine du travail ou lorsque j’écris un article pour le blog comme celui-ci. Lorsqu’on est dans le Flow, on sait ce que l’on doit faire pour atteindre l’objectif que l’on s’est fixé, il faut évidemment qu’il y ait un équilibre entre ce que vous voulez faire et ce que vous pouvez faire. Le challenge doit être à la hauteur de vos compétences pour éviter soit l’ennui, soit le surmenage et donc éviter le stress qui en découle.
Avec le Flow, l’attention est comme fondue dans l’action : on se sent transporté par le flux, on ne voit pas le temps passer à force d’être focalisé sur ce que l’on fait à l’instant T et sur notre objectif. On appelle également cela « être dans la zone ». Pourquoi ? Parce que la concentration est à son maximum, on a pleinement conscience du moment présent.

Ainsi, l’intérêt de la Pleine conscience est d’aider à faire l’expérience du « Flow », c’est-à-dire à adopter de meilleures compétences mentales comme le contrôle émotionnel et attentionnel pour atteindre une productivité optimale. Parfois, cela peut même mener à un sentiment de transcendance lorsque tout se déroule harmonieusement. N’avez-vous jamais connu ces moments là lors d’événements sportifs ? Cette impression de vivre « des moments de grâce »  ? J’ai eu la chance d’en vivre à plusieurs occasions, que ce soit par le biais du sport ou lors de moments de vie exceptionnels où j’ai vraiment réussi à me focaliser sur l’instant présent. Cela peut demander un peu d’entraînement mais, vous le verrez, vos performances s’en ressentiront lorsque vous ne laisserez plus certaines pensées parasites polluer votre esprit durant vos activités sportives !

 

Et vous ? Connaissiez-vous cette notion de Pleine conscience ?
L’avez-vous déjà expérimenté dans le cadre sportif ?

Je serais ravie d’avoir vos retours d’expérience, n’hésitez pas à nous les partager !

 

 

Justine

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!