Running

Planifier ses objectifs en course à pied

Que ce soit dans la vie courante ou dans un domaine précis tel que la pratique d’une activité sportive, se fixer des objectifs est essentiel pour progresser et garder la motivation. Du coureur débutant au runner expérimenté, courir avec un but en tête renforce la détermination, permet d’aller de l’avant tout en cherchant à s’améliorer continuellement.

Évidement, les objectifs sont propres à chacun et doivent surtout être réalistes sous peine de déception en cas d’échec ! Selon votre niveau, votre temps d’implication et vos envies, voici quelques pistes qui vous aideront peut-être à fixer et à préparer vos futurs objectifs en course à pied.

L’été : la période du bilan sportif

La rentrée sportive approchant à grands pas, il est désormais temps de faire un bilan sur les mois qui se sont écoulés : vos objectifs précédemment fixés ont-ils été réalisés ? Qu’en est-il de votre progression ? Avez-vous vraiment été efficace dans votre pratique ? Quelles sont les événements auxquels vous avez préféré participer et quels sont ceux auxquels vous voudriez être présent prochainement ?

Pour certains le bilan est amer : blessures, manque d’envie, stagnation… malgré les déceptions que vous avez pu rencontrer précédemment, il reste important que vous vous donniez des pistes de réflexions quant à la manière dont vous souhaiteriez faire évoluer les choses : changez de perspective afin de retrouver la motivation ! Fixez-vous des objectifs atteignables, axés sur vos capacités et surtout n’oubliez pas l’importance de la notion de plaisir, essentielle dans la pratique sportive.

Pour d’autres c’est tout l’inverse, notamment pour ceux qui commencent tout juste à courir et qui ne cessent d’évoluer constamment : l’engouement est total, ce qui reste compréhensible, mais ne soyez pas trop gourmands ! Enchaîner les courses sans objectifs particulier et courir à tout va sans programme adéquat ne sera pas non plus la solution si vous souhaitez progresser sur le moyen/long terme. Essayez d’être logiques dans vos choix et ne vous emballez pas en voulant en faire toujours plus, quitte à vous brûler les ailes.

De l’intérêt d’avoir une ligne directrice

Pourquoi planifier ? S’organiser à l’avance, c’est se permettre d’avancer plus sereinement dans la réalisation de vos projets. C’est associer de manière judicieuse les différentes étapes à suivre et déterminer au mieux les ressources nécessaires pour atteindre votre but. C’est gagner en efficacité en ayant une vision plus globale tout en gagnant en efficacité grâce à une gestion du temps appropriée. En somme, c’est vous donner les clés de la réussite pour atteindre vos objectifs !

Alors bien sûr, malgré une bonne préparation,  rien n’est immuable et certains aléas peuvent voir le jour. Dans tous les cas c’est à vous de vous adapter. Quoiqu’il en soit, l’été est le moment propice pour commencer à planifier : vous êtes peut-être en vacances, en train de recharger les batteries, parfait pour entamer la rentrée sur les chapeaux de roues et pour commencer la saison sportive en beauté.

Quels défis vous tiennent à cœur à l’approche de la rentrée ? Votre premier 10km? Un marathon ?  Un trail dans un cadre hors du commun ? Fixer vous un, 2 voir 3 gros objectifs annuels. Sachez globalement vers quoi vous allez en suivant un fil rouge, une ligne directrice qui vous permettra de progresser continuellement lors de vos entraînements. Il est de bon augure d’y aller par pallier en atteignant des objectifs intermédiaires qui vous mèneront vers la réussite de vos objectifs principaux : même l’accomplissement de petits challenges est une satisfaction qui donne toujours plus l’envie de parvenir à ses fins ! N’hésitez donc pas à participer à des courses préparatoires histoire de vous booster/rassurer avant LA compétition tant attendue.

À l’attaque ! Mise en place des plans d’entraînement

Selon le type d’épreuve visé, la durée d’une préparation en vue d’un objectif à réaliser est variable. Je ne détaillerai pas ici la construction d’un plan d’entraînement (qui mériterait un article entier sur le sujet) mais il semble évident qu’un plan adapté sera votre atout majeur si vous voulez réussir à tenir vos engagements sportifs. 12 semaines au minimum sont généralement requises et tournent autour de 3 phases majeures :

  • La phase de progression : c’est le prolongement de la phase de préparation générale. On augmente graduellement l’intensité des entraînements pour habituer le corps petit à petit et éviter les blessures.
  • La phase spécifique : l’entraînement atteint son volume maximum durant quelques semaines pour que le coureur puisse s’améliorer sur la distance objectif
  • La phase d’affûtage : la compétition approche, diminution du volume d’entraînement jusqu’au jour J.

Vos entraînements doivent se préparer de manière cyclique autour des gros objectifs annuels que vous vous serez fixés, sans oublier les périodes de récupération et de repos qui restent absolument essentielles et qu’il ne faut surtout pas négliger.

 

Prêts pour planifier vos objectifs ? Alors sortez vos calendriers et rendez-vous dès la rentrée pour vous dévoiler les nôtres !

Et vous, quels sont vos prochains défis ?

Justine

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!