Running

Les manchons de compression : pour ou contre ?

On en croise de plus en plus sur les courses, de toutes les couleurs et de toutes les marques, ils font autant l’unanimité chez les pros que chez les amateurs, j’ai nommé… les manchons de compression ! Alors oui, on connaît les bas de contention sexy à porter dans la vie de tous les jours (pour les chanceu(x)ses comme moi par exemple), mais qu’est-ce que la compression dans le sport ?

Il faut savoir qu’à ce jour, aucune étude n’a réellement prouvé l’avantage de la compression dans la pratique sportive. Certains pensent que cela améliore leurs performances, d’autres que c’est un effet de mode… Chacun sa vision de la chose.

Les manchons de compression, à la différence des bas de contention vendus en pharmacie, sont fabriqués dans un textile technique conçu spécialement pour le sport, qui s’adapte au gonflement des muscles durant l’effort. Votre muscle est donc maintenu sans être écrasé.

Troisnenettesenbasket-10km-Pacé-14web

Quels sont les bienfaits décris par les marques ?

Les marques de compression se développent de plus en plus sur le marché du textile sportif, telles que BV Sport, Compressport, Thuasne… et vous pouvez désormais trouver ces produits spécifiques en magasin de sport, sans avoir besoin de vous faire prescrire une ordonnance chez le médecin. Certains points forts sont mis en avant chez chaque fabricant, mais les critères de base restent très proches les uns des autres :

  • Renforcement du retour veineux
  • Réduction de l’accumulation de toxines dans le muscle
  • Amélioration de la récupération
  • Réduction des vibrations dans le tibia…

Troisnenettesenbasket-Féminine-Yves_Rocher-4

L’oxygène est le carburant n°1 de nos muscles en endurance, et parfois, celui ci est difficilement renouvelé quand l’activité physique devient plus intense. Lors de l’augmentation de la pression sanguine dans le mollet et donc dans le muscle, le rôle du manchon de compression sera de favoriser le retour veineux afin de faire circuler l’oxygène plus rapidement jusqu’au muscle. Le processus d’aérobie est alors plus efficace.

Pour certains, ils aideront à se sentir mieux et moins fatigués pendant l’effort, pour d’autres, ils permettront d’augmenter l’endurance et donc de courir sur des distances plus longues sans ressentir une sensation de jambes lourdes.
Les manchons peuvent aussi protéger et minimiser les risques de blessures, mais attention, ceci n’est pas une solution à long terme. Le gainage musculaire apporté par la compression limitera les vibrations parasites liées à l’impact du pied au sol. Vous réduisez donc les lésions associées à ces vibrations.

Qu’en est-il pour la récupération ?

Les manchons de compression sont bien à différencier des chaussettes de récupération, qui ne s’utilisent qu’après la course, dans la phase de repos. Cependant, les manchons portés lors de l’effort vont permettre aux toxines emmagasinées dans les mollets d’être stockées le moins longtemps possible et permettront alors une meilleure oxygénation du muscle.

Il est intéressant de porter des manchons de compression sur de longues distances par exemple (semi, marathon, etc.) car le muscle sera moins fatigué et récupérera plus vite.

Comment les choisir ?

Comme les bas de contention, les manchons de compression sont à choisir en fonction de plusieurs paramètres (par exemple chez BV Sport) :

  • Circonférence du mollet
  • Pointure
  • Circonférence de la cuisse
  • Hauteur du mollet (de la cheville au dessous du genou)
  • Taille

Par exemple, pour les miens, une fois toutes mes mensurations prises, j’ai pu choisir la taille M+. La prise de mesure est très importante, car un manchon trop grand sera inefficace et un manchon trop petit pourrait s’avérer dangereux s’il venait à vous couper la circulation.

Comment les porter ?

Pour les porter correctement, vous devez toujours avoir le haut du manchon positionné à deux doigts du genou. Si vous les portez trop haut, vous risquez fort d’être gênés à l’arrière du genou et de vous couper bêtement la circulation derrière la jambe (pas très agréable). Ne vous trompez pas entre la gauche et la droite, car aussi bizarre que cela puisse paraître, il y a bien un sens pour les porter. Chez BV Sport par exemple, le sigle Booster doit être placé sur l’extérieur de la jambe afin que chaque fibre fasse bien son travail en fonction de la zone qu’elle occupe.

Pour finir, testez les avant une course afin d’être sûr(e) qu’ils ne vous gêneront pas, et ne les utilisez pas à chaque entrainement, car vous risqueriez de fragiliser vos muscles en les surprotégeant.
De mon côté, j’utilise les Booster de chez BV Sport, uniquement lors des courses, car je sais que l’effort sera plus intense que pendant les entrainements. Ayant déjà des problèmes de circulation sanguine dans la vie de tous les jours, d’où le fait de porter des bas de contention (c’est la minute glamour), les manchons de compression me sont extrêmement utiles dans la phase de récupération post-course. En effet, la sensation de jambes lourdes est considérablement réduite et mes muscles ne me font pas souffrir le lendemain (ça sent le vécu après Tout Rennes Court il y a 2 ans ça 😉 ).

Alors, vous testeriez ?

Elsa

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Margaux Lifestyle
    5 juillet 2016 at 11 h 09 min

    Personnellement, je les utilise pour prévenir les périostites et cela fonctionne plutôt pas mal !

  • Reply
    EniLaroc
    5 juillet 2016 at 12 h 53 min

    Comme toi j’ai des problèmes de circulation sanguines et depuis que je cours régulièrement j’ai constaté l’apparition d’immondes varices… Depuis que je porte des manchons j’ai l’impression que ça progresse moins vite.
    Après on aime ou on aime pas mais en tout cas sur une longue distance ça réduit pas mal les douleurs !

  • Reply
    Solène
    6 juillet 2016 at 4 h 43 min

    Merci pour la pub sur la 2e photo

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!