Fitness Running

Les bonnes postures à adopter quand on fait du sport

Des petites douleurs qui apparaissent dans le dos, le cou ou encore les genoux et il est temps de se remettre en question sur sa pratique du sport. Il est possible que certaines postures sportives ne soient pas bonnes et génèrent quelques tensions.

Rentrer le ventre pour protéger son périnée et son dos

On n’y pense pas assez et pour autant c’est très important. En général, il faut rentrer le ventre fort sur une phase d’expiration et dans la phase d’effort.

Par exemple, quand vous faites des abdominaux, l’erreur à ne pas faire c’est de laisser le ventre sortir quand on fait pression sur les abdominaux. En effet, si le ventre sort, on pousse les organes vers le bas, on envoie un choc sur le périnée et on ne protège plus son dos. Aussi, si vous rentrez bien votre nombril vers votre colonne vertébrale, vous êtes gainé, votre dos est plus fort et vous vous protégez. C’est une gymnastique à avoir systématiquement. Et même quand vous courez, rentrez bien le ventre sur la phase d’expiration et vous verrez la différence.

Croyez-moi, avant d’avoir un bébé, je ne pensais jamais à serrer le ventre. Ce réflexe n’était pas ancré dans ma tête. Et je n’avais pas été éduqué de la sorte.

Serrez les fesses

C’est surtout valable en musculation et en gainage. Pour garder une posture bien concentrée et toujours protéger son dos, serrer les fesses est un excellent moyen de faire bloc avec l’ensemble du corps. Cela reste un des moyens les plus efficaces pour protéger son dos.

Pour tenir en position de gainage, serrer les fesses est essentiel. Cela vous apportera beaucoup plus de stabilité et de force. C’est pour cette raison que muscler ses fesses et ses cuisses est important. Quand vous êtes assis sur votre chaise au bureau, ce sont vos fesses qui vous portent. Plus elles seront fermes et musclées, meilleure sera votre posture au travail.

Restez fiers

Cela veut dire qu’il faut rarement baisser les épaules sauf travail spécifique. On voit souvent des coureurs en fin de course avec les épaules basses. Le dos fait alors mal et il est temps que la course se termine.

Buste relevé, poitrine presque bombée et attitude fière. Cela permettra de bien ventiler et respirer. Après tout, la cage thoracique se gonfle dans le processus de respiration. Imaginez respirer en étant recroquevillés sur vous-même… Compliqué non ?

Restez souples

En course à pied, la difficulté majeure est de rester souple pendant l’effort. La course à pied sollicite l’ensemble des muscles qui se contractent à chaque foulée. Il faut cependant essayer de rester le plus souple possible sur les jambes et dans les bras. Sinon, des douleurs bizarres peuvent apparaître : dans le cou ou sur les épaules. Quand vous vous échauffez, penser à faire tourner vos bras aussi c’est tout aussi important que les jambes. De plus, les coureurs ne sont pas réputés pour être très souples.

En musculation, sur des exercices debout, il faut rarement avoir les jambes tendues (sauf sur travail spécifique). On vous conseillera d’avoir les jambes légèrement pliées pour plus d’ancrage et de souplesse et pour protéger vos genoux.

Il ne faut pas hésiter à travailler sa souplesse pour progresser dans n’importe quel sport.

Travailler sa coordination

C’est parfois la clé pour bien faire du sport. Il va falloir être capable de connecter/déconnecter certains membres. Bouger le haut du corps, et laisser le bas en statique ou bouger les deux en même temps.

En course à pied, la coordination est essentielle et le travail de balancier des bras en accord avec le reste du corps est primordial. Le travail des gammes athlétiques repose énormément sur la coordination des membres.

Sarah

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Gaelle
    28 décembre 2017 at 7 h 13 min

    Effectivement, il y a des postures à adopter quand on fait du sport. Il y a des positions adéquates pour éviter les blessures musculaires. Merci pour ton article, il m’a vraiment aidée.

  • Leave a Reply

    error: Content is protected !!