Cuisine Santé

J’ai tout le temps faim… Que faire ?

Ventre qui gargouille, hâte de vous mettre à table, grignotage entre les repas, envie de manger à toute heure … Vous êtes un estomac sur pattes? Cet article va donc vous intéresser.

Pourquoi avez-vous si souvent faim ?
  • Vous mangez trop vite

Lors des repas, plusieurs signaux permettent à l’organisme de ressentir la satiété (lorsque la faim est satisfaite). Il y a bien sûr la distension de l’estomac en raison de l’arrivée des aliments mais notre cerveau participe également via tous nos sens ! En effet, la vue, l’odorat, le toucher dans la bouche et le goût des aliments participent à la sensation de satiété.

P1070050

Il faut donc un certain temps pour que tous ces paramètres soient pris en considération. On compte une vingtaine de minutes avant que la sensation de satiété apparaisse. Si vous mangez trop vite, vous ne ressentez pas la satiété et vous avez l’impression de ne pas avoir assez mangé : voilà pourquoi la faim revient rapidement après le repas.

  • L’environnement de votre repas n’est pas adapté

Un environnement qui n’est pas adapté (lieu trop bruyant, lire en mangeant, regarder la télévision, être au téléphone) ne permet pas au cerveau de détecter les sensations du repas qui est trop parasité. Votre cerveau n’aura pas eu les informations nécessaires pour réaliser qu’il a mangé et la sensation de faim réapparaîtra alors rapidement même si vous avez eu un repas complet.

P1070055

Forcez-vous donc à prendre vos repas sur une table digne de ce nom où vous serez assis confortablement pour déguster votre menu préféré.

  • Votre repas est trop rapidement digéré

Certains aliments sont plus rapides à digérer que d’autres et peuvent entraîner l’apparition de la faim quelques heures après le repas. Il s’agit des aliments à index glycémique élevé (aliments riches en sucres et contenant peu de fibres). Lors de la digestion de ces aliments, la quantité de sucre dans le sang devient importante puis il est stocké pour fournir de l’énergie ultérieurement. Cela entraîne alors une baisse importante du taux de sucre dans le sang et la faim apparaît à nouveau : c’est la fringale.

  • Vous faites beaucoup de sport

L’activité physique entraîne une augmentation du métabolisme (même au repas) et donc une augmentation du besoin d’énergie. En conséquence, plus vous faites de sport, plus vous aurez faim et c’est tout à fait normal.

Troisnenettesenbasket-Abdos+Etirements-19

Que faire ?
  • Augmentez la durée du repas et concentrez-vous sur vos sensations

Mangez assis et non pas debout, ne faites pas plusieurs choses à la fois pour permettre au cerveau de bien assimiler la prise du repas (c’est valable aussi pour nous les filles, même si on est capable de faire plusieurs choses à la fois il faut se concentrer uniquement sur le repas 😉 ). Focalisez-vous sur les sensations : l’odeur du repas, le bruit lors de la préparation, les sensations dans la bouche, le goût des aliments.

Pour allonger la durée du repas plusieurs astuces existent : poser la fourchette entre chaque bouchée, bien mastiquer et attendre d’avoir terminé la bouchée avant d’en reprendre une. Vous pouvez aussi vous caler sur le rythme d’un membre de votre famille ou de vos amis qui mangent particulièrement lentement. L’objectif est de consacrer au moins 20 minutes au repas.

  • Choisir des aliments qui ralentissent la digestion et qui vont mieux vous rassasier

Les aliments qui contiennent des fibres ralentissent la vidange gastrique, la digestion est donc plus lente et le pic de sucre dans le sang est beaucoup moins important. Adieu les fringales et les coups de mou entre les repas !

photo-1445282768818-728615cc910a

En pratique, troquez la baguette pour du pain complet ou aux céréales (plus la mie est foncée, plus c’est riche en fibres) et consommez des aliments complets ou semi-complets, mangez plus de fruits et légumes (de préférence frais, les fibres seront moins tendres et plus longues à digérer).

  • Instaurez une collation

Il est préférable de prendre une petite collation équilibrée dans l’après-midi plutôt que de se venger sur les quantités au dîner pour compenser la faim. Le goûter peut contenir, en fonction de votre faim et de l’activité physique du jour, un fruit et/ou un produit laitier et/ou un produit céréalier (aux céréales complètes de préférence).

Ce n’est pas le tout mais cet article m’a mis en appétit 😉

Emilie

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Fanny
    8 avril 2016 at 13 h 40 min

    Il faut également ne pas oublier que notre estomac s’habitue à notre rythme alimentaire. Si on grignote souvent aux mêmes heures, notre estomac ressent ces grignotages comme un besoin, presque comme un 4ème ou 5ème repas. D’où l’importance de bien manger aux repas (matin, midi, soir) plutôt que de manger un peu tout le temps. Sans bien sûr « s’exploser l’estomac » aux repas. Une fois de plus, plus on mange, plus notre estomac s’habituera à cette « grande quantité » de nourriture. Et la quantité « normale » ne sera plus suffisante…
    Il est important de savoir si on a vraiment faim ou si c’est juste « une habitude ». Dans ce cas, boire de l’eau permet de combler ce sentiment de satiété.

  • Leave a Reply

    error: Content is protected !!