Santé

Huiles essentielles : nos alliées

Depuis peu, et grâce aux produits Formaderm (bénéficiez toujours des -20% sur l’eshop grâce au code NENETTES20), nous utilisons les huiles essentielles dans notre « trousse à pharmacie » spécial running. On a eu envie de se pencher sur les effets des huiles essentielles dans notre pratique sportive. Je les utilise déjà dans mon quotidien pour booster mon immunité, soigner mes bobos de l’hiver ou pour leurs actions anti-inflammatoires et coupe-faim. Alors, les intégrer dans ma routine sportive est un peu apparu comme une évidence 🙂

On court, on trottine, on se fait mal… Pas forcément beaucoup mais une courbature, on le sait, ce n’est pas très agréable. J’ai donc chercher des huiles essentielles pour les sportifs, ainsi que de synergies pour lutter efficacement contre les petits bobos du coureur. Je vous laisse découvrir tout ça !


Sachez que les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, et sont interdites aux personnes épileptiques. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Les huiles essentielles du coureur

La gaulthérie
Parfait antalgique et anti-inflammatoire, elle calme les douleurs dues aux tendinites, contractures et crampes musculaires. La voie recommandée est l’application cutanée, surtout pas par voix orale ni respiratoire ! Elle doit de préférence être utilisée diluée dans de l’huile végétale (au maximum à 25 % de concentration en huile essentielle). Les personnes allergiques à l’aspirine ne pourront pas l’utiliser ! Sa senteur chaude, forte et boisée est très puissante. On peut la sentir dans les salles de sport, cette HE entrant dans les crèmes utilisées par les masseurs contre les tendinites et les claquages. L’HE de gaulthérie est souveraine pour toutes les douleurs musculaires liées à un effort physique intense : lumbago, élongation, entorse, crampes, mal de dos.

L’hélychrise italienne
C’est l’anti-hématome par excellence. Seule ou associée à d’autres HE en synergie, elle est votre meilleure alliée pour les coups, bleus, bosses et problèmes articulaires. Elle est aussi parfaite pour aider à la circulation sanguine. En aromathérapie, l’huile essentielle d’Hélichryse italienne de Corse est remarquable pour résorber rapidement les hématomes, les bosses ou encore les œdèmes et améliorer le processus de cicatrisation. Elle peut être utilisée par voix respiratoire en inhalation mais il est préférable tout de même de favoriser l’application cutanée.

Le lavandin super
Il est idéal avant une compétition, il permet de décontracter et relaxe afin de préparer les muscles en douceur à l’effort. A utiliser en voie respiratoire, cutanée ou bien par diffusion dans un bain chaud, mais sur la peau, l’huile essentielle de lavandin super doit systématiquement être diluée. Elle est avant tout relaxante, spasmolytique et décontracturante. Ce qui en fait une alliée de choix contre le stress et pour soulager les contractures et les crampes, d’autant qu’elle présente des vertus antalgiques et anesthésiantes localement. C’est également un bon anti-infectieux cutané.

Le romarin camphré
Ce sera votre allié tonus ! Cette huile essentielle sera à utiliser en voie cutanée, par voie orale ou dans un bon bain chaud (surtout pas par voie respiratoire). Très stimulante, elle rend du tonus à un organisme fatigué. Elle soulage les jambes lourdes et efface la cellulite. Elle facilite la digestion et dissipe les contractures, crampes et douleurs musculaires. On la retrouve d’ailleurs dans les crèmes Formaderm adaptées à la récupération sportive !

L’eucalyptus citronné
Elle est reconnue pour ses qualités anti-inflammatoire et antidouleur. Elle s’utilise en massage sur la zone douloureuse, diluée dans une huile végétale, afin de soulager rhumatismes et tendinites. C’est l’anti-inflammatoire des sportifs, à utiliser pour les bobos liés aux tendons et aux articulations.

La menthe poivrée
Véritable anesthésiant pour la douleur grâce à son effet « froid ». Elle s’utilise par une application cutanée, dans un bon bain chaud (dans une base neutre ou une huile végétale) ou encore par voie orale. Tonifiante pour le corps et l’esprit, antispasmodique et formidable antalgique, elle apaise les douleurs de tous ordres : chocs et traumatismes, tendinite, sciatique, rhumatismes, maux de tête, névralgies, zona, herpès… Le bouclier du sportif !

Le laurier noble
Véritable antalgique et décontractant, il apaise les douleurs musculaire et est un véritable booster de moral. L’huile essentielle de laurier est antibactérienne, antivirale et fongicide : couplée à de l’HE d’arbre à thé (tea tree), vous pourrez même venir à bout des jolies mycoses récupérées à la piscine (miam ! 😉 )

Les synergies des sportifs

Préparation à l’effort
40ml d’huile végétale d’abricot
90 gtes d’HE de Gaulthérie
90 gtes d’HE d’Eucalyptus citronné
90 gtes d’HE de Lavandin
60 gtes d’HE de Romarin camphré

Avant chaque entraînement, masser les muscles avec quelques gouttes de ce mélange. Massez les mollets et les cuisses de manière vigoureuse, en modelant les muscles.

Récupération après l’effort
40ml d’huile végétale de Calophylle
60 gtes d’HE de Gaulthérie
60 gtes d’HE de Génévrier
30 gtes d’HE de Menthe poivrée
60 gtes d’HE de Lavandin

Par pression et avec des gestes lents, massez du bas vers le haut pour drainer au maximum les toxines.

Crampes et contractures
2ml d’huile végétale de Calophylle
1 gte d’HE de Lavandin
1 gte d’HE de Gaulthérie
1 gte d’HE de Basilic tropical


Avant de masser, étirez le muscle dans le sens inverse de la contracture. Venez ensuite masser la jambe en modelant les muscles afin de dénouer les noeuds.


L’avis d’un médecin ou d’un pharmacien est toujours à prendre en compte lorsque l’on utilise l’aromathérapie. De très bons ouvrages vous expliquerons aussi d’autres manières d’utiliser les huiles essentielles. Alors découvrez comment vous soigner de manière naturelle et efficace !

Elsa

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Camille
    20 mars 2017 at 13 h 29 min

    Article sympa, mais attention aux HE dans le bain : comme elles ne sont pas solubles dans l’eau, elle peuvent s’accumuler à la surface et donc venir bruler la peau comme elles ne sont pas diluées, donc prudence.
    Ah et oui, il vaut mieux les choisir bio pour éviter tout composé indésirable dedans.

  • Leave a Reply

    error: Content is protected !!