Cuisine

Comment gérer les repas en période de fêtes

Nous y sommes ! Tout comme nous, vous vous rendez sûrement compte que l’année est passée à une vitesse folle et qu’aujourd’hui l’hiver pointe officiellement le bout de son nez : le solstice d’hiver… signe annonciateur des festivités de fin d’année !

Pour beaucoup d’entre nous cette période présage une myriade d’événements festifs entre Noël, la Saint-Sylvestre, les repas de famille en tous genres et les apéros entre copains pour les plus chanceux qui pourront profiter au maximum de leurs vacances.

Seulement voilà, notre organisme subit de nombreux désagréments durant les périodes de fêtes : excès de sucres, de graisses, aliments et boissons acides, alcool, manque de sommeil et sédentarité… les repas de fêtes sont réputés pour être copieux et sont donc très riches en calories. Les festins s’éternisent et mettent le corps à rude épreuve : sensation de lourdeur, digestion difficile, état de fatigue et altération du tonus physique et intellectuel. 

Dès lors, comment trouver l’équilibre lors des fêtes de fin d’année en se faisant plaisir sans se priver ?

Concilier plaisir et modération afin de ne pas subir les excès : la combinaison parfaite pour gérer au mieux la dégustation des petites douceurs gustatives caractérisée par ces moments de partage en période de fêtes !  En effet, qui peut résister à un toast de fois gras, quelques coupes de champagne ou à un bon morceau de bûche de Noël ??

Quelques astuces toute simples vous aideront à vivre ces instants de félicité sereinement :

♦ Réalisez vos séances de sport le matin : Débutez votre journée par une séance pour augmenter vos dépenses énergétiques du jour et anticiper les dérapages. Les nutriments seront alors consacrés à la récupération lors des repas excessifs du soir plutôt qu’au stockage graisseux. Privilégiez le type de sport qui vous convient le plus : si vous n’êtes pas chez vous, quelques exercices de renforcement musculaire ou une sortie running peuvent être réalisés sans pour autant générer trop de contraintes. N’hésitez pas à proposer une ballade en famille après un repas pour profiter d’une promenade digestive qui fera à tous le plus grand bien !

♦ Faites le plein de légumes le midi : Entre l’apéritif, les entrées et plats principaux contenant de la charcuterie, des fruits de mer, du gibier, de la volaille ou du poisson, votre corps va faire le plein de protéines. Les jours de fêtes, consommez des légumes le midi pour anticiper l’acidité créée par les protéines lors du dîner. Ceci contribuera à équilibrer vos apports nutritifs sur la journée.

♦ Ne vous affamez pas avant de dîner : Arriver l’estomac vide et se ruer sur les gâteaux apéritifs et les petits fours… bonne idée selon vous ? Au contraire, vous pouvez boire du thé accompagné d’un fruit avant votre départ en soirée dans le but de réduire votre sensation de faim et de ne pas vous lâcher sur le buffet.

♦ Buvez beaucoup d’eau et mangez lentement : Accorder mets et vins, tout un art… qui peut vous déshydrater ! L’alcool possède un effet diurétique et ne vous désaltère pas. Il convient donc de boire de nombreux verres d’eau pour contrer cet effet et mieux digérer les repas consistants. De même, prenez votre temps pour manger, ne vous jetez pas sur la nourriture de manière purement émotionnelle.

♦ Créez un menu festif mais léger : Repas de fêtes ne rimant pas avec privations, faites vous plaisir avec les aliments que vous aimez mais si vous êtes hôte, vous pouvez remplacer certaines denrées par d’autres moins caloriques : les gâteaux et chocolats par des fruits secs et fruits à coques, le poisson moins gras que la volaille ou le gibier, les herbes et épices plutôt que le beurre et la crème… à vous de jouer selon vos goûts et convenances ! Si vous êtes invité, n’hésitez pas à goûter à tous les plats qui vous tentent sans pour autant vous resservir à foison… évitez de saucer vos assiettes avec du pain et les lendemains de fêtes, profitez de moments de détente et réalisez une petite diète si vous sentez que vous avez vraiment exagéré quant aux quantités de nourriture que vous aurez ingurgité durant ces jours de festivités.

Vous l’aurez compris, profiter des plaisirs liés aux fêtes sans commettre trop d’excès vous permettra de bien gérer vos repas festifs. Finies les crises de foie ! Avec ces astuces vous devriez vivre ces instants sereinement, dans la joie, la bonne humeur et le partage.

Très bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Justine

 

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Autour de Chloe
    22 décembre 2015 at 14 h 49 min

    Il est terrible ton article, ça mérite la Une Hellocoton !
    Bisous, Chloé.

    • Reply
      troisnenettes
      22 décembre 2015 at 14 h 49 min

      Merci Chloé 😀

  • Reply
    Gwennoline LHERMITTE
    22 décembre 2015 at 15 h 38 min

    Parfait! Merci Justine! ☺

    • Reply
      troisnenettes
      22 décembre 2015 at 15 h 40 min

      🙂 Bonnes fêtes Gwé ! Des bises

  • Reply
    icar
    24 décembre 2015 at 8 h 21 min

    Hello.
    Je viens de découvrir votre site par un sujet d importance : Noel sans stress alimentaire !!! 🙂
    Je vais deja commencer par me jeter frénétiquement que vos articles !!!
    Joyeux Noël festif

    • Reply
      troisnenettes
      24 décembre 2015 at 8 h 27 min

      Hello ! Nous sommes très contentes que cet article vous plaise 🙂 n’hésitez pas à repasser !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!