Blog

Débuter la pratique du vélo de route

Dans un précédent article, j’avais déjà parlé du vélo de route en montrant brièvement les différences avec le VTT. A présent, si vous avez décidé de vous mettre à la route, il faut passer par une phase d’apprentissage et bien s’équiper pour apprécier la pratique. Dans ma reprise sportive après la venue de Clarysse, j’ai inséré le vélo de route car c’est moins traumatisant pour le corps et cela m’a permis de brûler des graisses et de retrouver une forme physique.

Le choix du type de pédalage : pédales automatiques ?

Que ce soit en VTT ou en vélo de route, vous avez le choix entre des pédales classiques ou des cales automatiques. On parle donc de pédales automatiques.

  • Les avantages

Le fait d’avoir des pédales automatiques permet d’optimiser le pédalage. Ainsi, vos pieds restent bien dans l’axe de vos genoux et vous permettent d’avoir une posture de course sécurisée. Enfin, les pédales automatiques permettent un gain de puissance lors du pédalage : le pied étant directement lié à la pédale, il n’y a pas de perte d’énergie dans le processus de pédalage.

  • Les inconvénients

Si vous optez pour ce mode de pédalage, il faudra forcément acheter une paire de chaussures adaptées aux pédales. Impossible de choisir une paire de basket.

Enfin, rouler avec des pédales automatiques demandent un certain apprentissage dans la technique du « chaussage-déchaussage ». A la première sortie, c’est souvent la gamelle assurée car nous n’avons pas forcément le réflexe de déchausser quand il le faut. J’en ai fait les frais lors de ma première sortie de reprise : 3 gamelles, les coudes en sang et un gros bleu !

Appréhender le pédalage automatique

Les pédales automatiques peuvent se régler selon un niveau de « dureté » de la pédale ou pas. Plus la pédale est serrée, plus la chaussure est accrochée à la pédale et donc est difficile à enlever. Pour débuter, les marques Shimano et Look sont parfaites car elles ont un système easy permettant un déchaussage plus simple pour les débutants.

Quand vous pédalez, il faut à la fois que la chaussure soit bien ancrée dans la pédale et ne se ballade pas trop de gauche à droite mais il faut aussi que ce soit facile à enlever. En somme, il faut, en général quand les pédales sont neuves, desserrer les pédales au maximum.

Commencer par tester ces pédales sur une portion de route à l’abri des voitures au cas où une chute arriverait. Dans l’idéal, chausser le pied où vous êtes le plus à l’aise en fixant votre vélo au sol en freinant. Vous devez entendre un petit clic.

 Ensuite, commencer à pédaler en posant votre autre pied sur l’autre pédale. Si votre pied n’est chaussé, ce n’est pas grave mais il faut garder un élan. Dès que vous vous sentirez à l’aise, commencer à chausser l’autre pied. Au fur et à mesure, vous n’aurez plus besoin de regarder vos pieds pour le faire.

Les erreurs à éviter quand on débute

  • Lésiner sur la concentration : éviter un trottoir et penser qu’il faut déchausser en même temps et c’est la chute presque à tous les coups
  • Essayer de déchausser au ralenti : trop tard à l’approche d’un feu, d’un stop
  • Essayer de déchausser en faisant demi-tour : si vous n’êtes pas à l’aise avec le demi-tour, déchaussez avant !
  • Evitez de rouler maximum sur les lignes blanches
  • Si vous roulez à plusieurs, ne collez pas trop votre coéquipier de devant car s’il ralenti et que vous ne l’avait pas ….
  • Evitez les sorties sur les routes trop fréquentées
Les indispensables pour les premières sorties

Au-delà du vélo et des pédales automatiques, il faut penser à s’équiper à minima. Le casque est obligatoire car en cas de chute, il vous protégera la tête. Il est aussi fortement conseillé de porter des lunettes de vélo car si vous roulez vite, des insectes ou encore le vent pourra vous gêner. Les lunettes font un peu office de « part brise ».

Concernant les vêtements, il me semble essentiel de porter un cuissard avec une peau de chamois. La peau de chamois c’est cette couche rembourrée qui protège les fesses. Les scelles de vélo de route sont souvent petite et raide et au bout de 30 kilomètres, je peux vous assurer que les fesses font mal.

Pour le reste, libre à vous de vous vêtir selon la météo mais un Kway est toujours le bienvenu lorsque le temps est mitigé. Il est toujours plus difficile de se réchauffer à vélo. Enfin, porter des gants est essentiel.

Mon équipement pour débuter
  • Vélo de route Bitwin Triban 500 de chez Decathlon
  • Pédales automatiques Shimano™
  • Chaussures Shimano™ RP2W blanches (je chausse en 38 et j’ai un 39 – prévoir une taille de plus)
  • Tenues du rayon cycle chez Decathlon 5un cuissard court, un long, des tops moulants, un Kway). Pour la petite astuce, j’ai réussi à trouver une culotte peau de chamois, ce qui me permet de rouler avec mes cuissards de course à pied.
  • Gants de vélo Bitwin
  • Casque de vélo
  • Porte bidons et bidons
Les réglages à vérifier
  • La résistance des pédales
  • La hauteur de selle : mesurer la hauteur de votre entre-jambe/pied, l’astuce est de mettre un classeur entre vos jambes et de mesurer la distance entre le sol et le haut du classeur. Cette mesure est à multiplier par 0.88. C’est la distance à avoir entre l’axe du pédalier et le creux de la selle.
  • Le casque : votre casque de vélo n’a subit aucun choc
  • Vos pneus sont gonflés
  • Les chaines sont bien huilés

Vous l’aurez compris, cette discipline n’est pas si simple à pratiquer d’un premier abord. N’hésitez pas à y aller étape par étape même si c’est tentant de sortir la bécane assez rapidement.

Sarah

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Arnaud
    13 octobre 2017 at 12 h 04 min

    Hello Sarah,
    Merci pour l’article 🙂
    Pour le coup je suis habitué aux pédales automatiques sur VTT et j’opterai sans hésiter pour ce système sur mon prochain vélo, le rendement est vraiment supérieur !
    Me concernant ce qui me préoccupe le plus sur le vélo de route c’est la position : j’ai peur d’avoir voir mal au dos :/ Bon et puis aussi comment gérer ce guidon particulier mais ça j’imagine que c’est question d’habitude ^^

    • Reply
      troisnenettes
      15 octobre 2017 at 12 h 43 min

      Hello Arnaud, je comprends car il est vrai qu’après les premières sorties, le dos peut faire mal. A priori il faut être assez gainé et bien incliner à partir des hanches. Avoir les bras pliés. Cette position n’est pas naturelle mais il parait qu’avec le temps on s’y fait 🙂

      • Reply
        Arnaud
        17 octobre 2017 at 12 h 54 min

        J’essaierai quand j’en aurai l’occasion. Merci Sarah 😉

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!