Running

Comment entretenir ses chaussures de running ?

Nos chaussures de running, nous les emmenons partout : routes, chemins, forêts… et à partir d’un certain moment, elles deviennent sales, couvertes de terre et j’en passe… Tout comme vos chaussures de ville, vos chaussures de running s’entretiennent, ce qui vous permettra de les garder en meilleure forme pour continuer à vous suivre pendant vos sorties !

Pour cela, il vous faut acquérir certains réflexes après vos séances pour les entretenir afin de ne pas « traumatiser » vos chaussures.

1. Ne les passez pas à la machine à laver

On se dit « lavage de chaussures » donc on pense automatiquement « machine à laver », or c’est tout le contraire ! La machine, par son action rotative risque d’endommager vos baskets, car le mouvement qu’elle effectue va obliger vos chaussures à rebondir et taper contre le tambour. Vous risquez donc de décoller les semelles, déformer la tige ou bien pire, la faire rétrécir en les passant par le mode Essorage. La meilleure solution reste de les laver à la main, avec une bonne dose d’huile de coude 😉

2. Nettoyer les avec douceur et délicatesse

En fonction de la matière qui compose la tige de votre chaussure, vous n’utiliserez pas les mêmes techniques de lavage, ainsi qu’en fonction du degré de saleté de ladite chaussure. En effet, lorsqu’elles commencent à être vraiment sales, lavez les à l’aide d’une brosse à poils fins de préférence, d’un peu d’eau tiède et de lessive liquide ou de savon. N’utilisez surtout pas de détergent ! Retirez la semelle de propreté (celle à l’intérieur de la chaussure) et nettoyez la à part.
Si elles sont juste poussiéreuses ou recouvertes d’un peu de terre, brossez les avant de les mettre à sécher puis refaite la même opération une fois la chaussure sèche !

Allez-y doucement avec la partie en mesh de la chaussure, utilisez une brosse plus souple et ne forcez pas trop dessus. Par contre, pour la semelle, vous pouvez y aller !

3. Aérez vos chaussures après chaque séance

Tout comme vos vêtements de sport, laissez les prendre l’air après une sortie. Sortez la semelle de propreté, défaites les lacets de manière lâche et poussez la languette vers l’avant de la chaussure. Laissez-les une heure ou deux dehors, ou bien dans une pièce aérée si la météo ne le permet pas.
Cela évite que les bactéries et les mauvaises odeurs ne s’y installent et permet d’éliminer l’humidité due à la transpiration.

Si vous souhaitez les faire sécher un peu plus vite, surtout pas de sources de chaleur (sèche-cheveux, radiateur), vous risqueriez de durcir la tige (avec modération 😉 ). Roulez une feuille de papier journal en boule et placez la dans la chaussure. Changez la de temps en temps afin qu’elle absorbe bien l’humidité et hop, c’est sec !

Bannière_Chaussures
4. Offrez leur un peu de repos

Le secret de leur longévité réside souvent dans l’utilisation de deux paires. Si vous n’en avez qu’une, aérez la au maximum afin que la chaussure soit bien sèche, mais si vous en possédez plusieurs, n’hésitez pas à alterner pendant la semaine. Vous laisserez plus de répit à l’autre paire pour sécher entièrement, et surtout, vous permettrez à la semelle et à l’amorti de se reconstituer correctement.

N’oubliez pas de changer régulièrement de chaussures de running, surtout si vous courez beaucoup. Alors, à vos brosses et en route pour de nouvelles sorties !

Elsa

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!