Grossesse

Bilan sportif du 1er trimestre de grossesse

Il y a quelques semaines, je vous livrais un article sur Comment bien démarrer sa grossesse en restant active. Avec un peu plus de trois mois de recul, je vous dévoile la routine sportive que j’ai pu avoir pendant mon premier trimestre. En tâtonnant au début, j’ai réussi à rapidement trouver mon équilibre et concilier ma vie de future maman avec ma vie de sportive.

La course à pied

La course à pied reste mon sport favori. J’avais couru une fois sans savoir que j’étais enceinte, étant loin de me douter que quelque chose se tramait. Et je me rappelle m’être traînée de tout mon corps. J’avais déjà accumulé une fatigue incroyable.

Quand j’ai su que j’étais enceinte, tout s’est enchaîné assez vite. La gastro dans un premier temps m’a immobilisé pendant une bonne semaine. Puis ensuite, une bonne rhino-pharyngite m’a achevé. Côté sortie running, c’était le désert et puis à vrai dire j’étais moins motivée à y aller. Non pas que j’avais peur mais je me suis dit que 3 mois dans une vie c’était rien. Que ces trois mois étaient sûrement essentiels pour la croissance du bébé et qu’à la limite, je devrais lui ficher la paix. Et c’est ce que j’ai fait en remplaçant mes sorties habituelles par des sorties en marche active.

Alors c’est sûr, c’est totalement différent du running, on transpire moins. On n’a pas forcément l’impression de faire du sport mais quand on est enceinte. En étant malade au début, c’est largement suffisant. Ah oui, car j’ai eu des nausées pendant 6 semaines qui m’ont clairement handicapées.

C’est seulement après l’échographie du 1er trimestre que j’ai repris la course à pied.

♦ Mes impressions 

Côté souffle, c’était difficile en début de grossesse. Mais passé le deuxième mois, j’ai trouvé quelques ressources. Mon premier running de reprise, après presque 3 mois d’arrêt, a été sensationnel. C’était bon de ressentir chaque foulée, de transpirer un peu et de redécouvrir cette sensation. J’ai adopté un rythme de course moyen (7min./km) et m’en suis tenue à une sortie de 6,7 kilomètres qui, au final, s’avérait un peu trop longue pour une reprise dans ces circonstances.

J’ai, par la suite, réitéré les sorties courtes de 5 kilomètres à allure moyenne aux alentours de 6’30″/km.

♦ Et physiquement…

Pendant le premier trimestre, le ventre ne gêne pas. On n’a pas encore de poids vers l’avant et ce n’est pas gênant. Côté vibration, j’ai pris soin de porter des chaussures avec un maximum d’amorti et j’ai essayé de prendre les chemins souples et d’éviter les côtes. On est plus là pour faire des prouesses mais pour garder la forme. Le seul point un peu gênant c’est l’élastique du legging (si vous portez encore vos anciennes tenues) qui peut gêner sur le ventre.

Musculairement parlant, j’ai bien senti la reprise. Il faut aussi souligner que le bassin bouge et les hanches s’élargissent. Cela peut provoquer quelques déséquilibres dans la foulée et donc quelques douleurs. Cela a été mon cas. J’ai eu mal au genou au début et surtout au niveau du sacrum.

Quoiqu’il en soit, toutes mes sorties se passent bien et la récupération aussi. Je pense qu’il faut réellement adapter son effort à sa nouvelle situation et y aller à la sensation tout en gardant en tête qu’on n’est pas seule.

Le body balance et les étirements

Le body balance est le cours par exemple que l’on peut pratiquer pendant sa grossesse. C’est un cours dérivé du yoga que vous pouvez pratiquer dans une salle qui dispose du concept LesMills®. J’ai donc gardé cette petite routine puisqu’ils proposent des options femmes enceintes pour les exercices. L’objectif étant de pouvoir assouplir mon corps en plein chantier et continuer à me renforcer.

♦ Mes impressions 

Les premiers mois et premières semaines se sont très bien passés. C’était un peu comme si je n’étais pas enceinte sauf pour la partie des abdominaux où je ne les faisais pas et les mouvements en twist où j’évitais de forcer. L’apprentissage de l’équilibre a du se refaire aussi.

♦ Et physiquement…

Passé le 3ème mois, ça s’est un peu gâté… J’ai forcément perdu en souplesse de hanche et de bassin. Difficile de pousser les étirements comme avant et obligée d’adapter le cours avec ce petit bidon qui mine de rien, commence à prendre de la place. Et côté gainage, n’en parlons pas …

La piscine

♦ Mes impressions 

Mon maillot de bain me serre… Ça commence bien ! Ça a été clairement le gros échec de mon premier trimestre avec une grosse problématique : le souffle. J’avais déjà mis du temps à trouver un semblant de technique avant, mais là c’était pire que tout. J’ai dû y aller 3 fois avec le même constat : on reviendra plus tard. Au bout de trois longueurs, impossible de caler mes respirations dans l’eau.

Bref, le mieux était d’opter pour un jet d’eau chaude dans le bassin ludique.

♦ Et physiquement…

J’ai parfaitement conscience que nager reste l’activité par excellence quand on est enceinte. En tout cas, être simplement dans l’eau fait du bien. Il faut donc que j’arrive à m’imposer une routine. Et pourquoi une future préparation à l’accouchement en piscine ?

Le vélo

♦ Mes impressions 

J’ai continué le vélo dès le début de la grossesse en évitant les parcours à dénivelé et les nids de poule. Il faut éviter les secousses et surtout éviter la chute. J’en ai profité pour accompagner mon conjoint pendant ses sorties course à pied. Avec le froid et la météo, j’ai vite rangé mon deux roues à la cave. Mais c’est une activité que l’on peut garder sans problème en pédalant raisonnablement.

♦ Et physiquement…

Le vélo permet de faire travailler les fessiers et les cuisses. En plus, à vélo, il y a très peu d’impact. Il faut juste rester prudent.

En conséquence, j’ai pu garder 2 à 3 séances de sport par semaine. Tout en veillant bien à avoir une bonne récupération. À mon sens, sport et grossesse sont vraiment compatibles !

Sarah

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Nail art creative
    3 février 2017 at 12 h 40 min

    Bon courage et bonne continuation. En te souhaitant beaucoup de bonheur ! 🙂

    • Reply
      troisnenettes
      5 février 2017 at 17 h 17 min

      Merci beaucoup ! A bientôt

  • Reply
    Fanny
    4 février 2017 at 0 h 55 min

    Merci pour ton article.
    Pour chaque sport tes ressentis et tes problématiques.
    J´ai appris pas mal de choses

    • Reply
      troisnenettes
      5 février 2017 at 17 h 17 min

      Hello, c’est le principal alors, le but est de partager et d’aider 🙂

  • Reply
    Justine
    6 février 2017 at 7 h 51 min

    Merci pour cet article ! Je suis enceinte de 2 mois et je n’ose plus faire de course à pied.
    J’attends de demander a ma gyneco a mon rdv des 3 mois mais j’ai vraiment envie de tenter d’enfiler mes baskets avant. Dur dur de savoir quoi faire !

  • Reply
    Katia
    16 février 2017 at 6 h 44 min

    Merci beaucoup pour ton article Sarah et pour tes bons conseils !!!!!
    Comme j’ai eu la chance de recevoir ton avis personnalisé 😉 je vais rester sur de la marche rapide , 1 peu d’ellyptique, 1 séance d’aquagym et si je trouve et si je peux 1 séance de bodybance / semaine ! Je te donnerais des nouvelles ! Bisous bisous et que tout aille pour le mieux dans ta grossesse sportive 😉

    • Reply
      troisnenettes
      16 février 2017 at 15 h 02 min

      Merci Katia, au plaisir d’échanger avec toi et bonne reprise 🙂

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!