Running

Bilan sportif de l’année 2016

2016 touche à sa fin, une année remplie de beaux moments sportifs mais aussi de quelques désagréments pour chacune de nous. Il est temps de dresser nos bilans respectifs de cette année écoulée où vous avez pu nous suivre et partager avec nous grâce au blog et à nos différents réseaux sociaux. Un grand merci à vous de nous accompagner dans nos aventures !

Bilan de Sarah

2015 avait été une année d’accomplissement total en course à pied et 2016 s’annonçait être aussi une belle année. Ce fût en effet le cas, même si les chronos sur 10 kilomètres n’ont pas été battus. Mon record sur le semi-marathon de Nantes a été pour moi un vrai réconfort, me laissant penser vraiment que le travail paye. Cette année a été aussi une année de blessure puisque deux périostites tibiales se sont invitées, comme pour me signaler qu’il fallait lever le pied. J’ai donc décidé de me mettre au vélo afin de pratique l’entraînement croisé. Et j’y ai trouvé une vraie passion. Entre doute et désillusions en course à pied seule, j’ai compris que mêler les deux correspondait plus à mes attentes. J’aime toujours autant courir mais j’ai vraiment adoré participer au duathlon de Saint-Sulpice la Forêt.

En somme, une année pleine de rebondissements et de plaisir de faire du sport ! J’ai eu la chance de pouvoir faire beaucoup de courses dans les différentes villes d’Ille et Vilaine et en plus la météo a été très clémente cette année avec nous. J’ai pu tester mes limites et découvrir d’autres sports au fil des mois.

Bilan d’Elsa

J’ai attaqué 2016 plutôt fort, avec des petites courses pour me remettre dans le bain après la « trêve hivernale ». Avec de super sensations sur la Grégorienne, je suis partie confiante pour celles à venir, en m’étant fixé l’objectif d’une course par mois. Grande désillusion après la deuxième, quand ma vieille amie la blessure est revenue… Repos et patience. Reprise ensuite en mars, avec une course complètement différente car de nuit, et aucune douleur à l’horizon. J’ai ensuite pu réaliser mon rêve de courir dans Central Park avec mon papa lors de notre voyage à New York et je me suis sentie pousser des ailes. Inscrite aux 10km de Noyal en avril, le jour de mes 25 ans, je bats mon chrono sur 10km et frôle de peu la barre de l’heure. Après cela, je n’avais qu’une idée en tête : courir un 10km en moins d’une heure. Mais c’était bien sûr sans m’écouter, et en forçant alors que ma jambe n’a jamais été guérie. Résultat, une douleur encore plus vive arrive au début de l’été, m’obligeant à stopper net tout entraînement en course à pied.

L’été étant aussi l’occasion de faire un break, j’ai passé 3 mois et demi entre les mains d’un kiné, et j’ai pu reprendre doucement dès septembre, pour savourer les 10km Paris centre. Ma meilleure course de l’année, la plus belle et celle sur laquelle j’ai vraiment pris du plaisir ! Réflexion faite, l’année prochaine, je ne ferai que des courses qui me font envie, et sur lesquelles je prendrai ce même plaisir à courir. J’arrête d’aller chercher le chrono et je me fais une raison : si il ne tombe pas, rien ne sert de forcer.

Une chose est sûre, je continue de courir mais pour le moment à raison d’une petite sortie en semaine, et d’un entraînement un peu plus poussé le samedi en club, et puis toujours du renforcement en salle et du yoga car j’aime vraiment ça. Et pour changer un peu de d’habitude, je remets la natation à l’honneur dans mon programme, car j’y ai aussi pris goût pendant mon break estival.

Bilan de Justine

L’année 2016 aura débuté sur les chapeaux de roues ! Motivée plus que jamais en début d’année, j’avais un grand nombre d’objectifs en tête les premiers étant de courir au moins 100 kilomètres et de faire une course en compétition chaque mois tout en allongeant le niveau de difficulté de celles-ci. Je me suis donc mise à l’œuvre dès janvier en participant à la foulée des Monts d’Or, point de départ d’une série de 7 courses auxquelles j’ai participé jusqu’à la fin du mois de mai lorsqu’une fracture de fatigue au pied droit m’a stoppé net dans ma lancée. Adieu le marathon de Lyon et les trails en montagne estivaux !

Durant ces 5 mois, j’aurais tout de même réalisé de belles performances puisque j’ai battu mes records sur la distance du semi-marathon à Saint-Priest (1:40:58) en février et sur l’épreuve du 10km à  Chassieu (42:36) en avril. Je serais aussi montée pour la première fois sur un podium en terminant première féminine du 25km du Trail Rhône-Saône de Caluire ce qui était bien au-delà de mes espérances !

Après quelques mois de repos et cette blessure guérie, la reprise a été assez difficile fin août : du vélo et de la natation dans un premier temps puis j’ai repris les cours à la salle de sport en évitant ceux qui engendrent trop d’impacts sur le pied. Sur les recommandations des médecins, j’ai recommencé à courir progressivement en faisant 2 sorties par semaine et en ajoutant 1km à celles-ci chaque semaine.  En ce mois de décembre, je peux enfin dire que j’ai réussi à retrouver un niveau qui me semble convenable et je suis prête à reprendre la compétition dès janvier ce qui, évidemment, me ravie !

On commence déjà à regarder les courses pour 2017, afin de remplir nos agendas running.
Et vous ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Fanny
    27 décembre 2016 at 18 h 37 min

    Bravo les filles c’est un joli bilan !

    • Reply
      troisnenettes
      29 décembre 2016 at 11 h 16 min

      Hello Fanny, merci à toi ! Quel est ton bilan? A bientôt 🙂

  • Reply
    olympiabydiane
    29 décembre 2016 at 18 h 05 min

    Bravo pour ces belles performances les filles, vous gérez !!!! Bises

    • Reply
      troisnenettes
      11 janvier 2017 at 13 h 38 min

      Merci à toi, à très vite 🙂

    Leave a Reply

    error: Content is protected !!